Connexion
David Savard et Cedric Paquette échangés au Canadien de Montréal

Il semble que le Canadien de Montréal vient de renflouer sa banque de joueurs québécois avec l'acquisition, sur le marché des agents libres, du défenseur David Savard et de l'attaquant Cédric Paquette, ce mercredi 28 juillet. C'est ce qu'a confirmé plusieurs sources et médias sportifs.

Âgé de trente ans, Savard devrait venir pallier la perte de Shea Weber pour la prochaine saison. Le défenseur devrait compléter le quatuor à l'arrière aux côtés de Jeff Petry, Ben Chiarot et Joel Edmundson. Le Maskoutain a soulevé la coupe Stanley du haut de ses six pieds deux pouces face au Canadien le 7 juillet dernier.

« David Savard signe avec les Canadiens de Montréal pour 4 ans, avec une moyenne de 3,5 millions $ », a tweeté le journaliste Pierre Lebrun.

À 13 h ce 28 juillet, les Canadiens de Montréal ont confirmé la nouvelle.

Cédric Paquette est également un joueur d'expérience qui devrait épauler le Canadien défensivement. Gaspésien d'origine, le centre de 27 ans est entre autres reconnu pour son caractère et sa fiabilité.

« Les Habs se sont entendus sur un contrat d'un an d'une valeur de 950 000 $ avec le champion de la coupe Stanley Cédric Paquette », a confirmé le journaliste Frank Seravalli.

S'il a évolué tour à tour pour les Sénateurs d'Ottawa et les Hurricanes de la Caroline la saison dernière, Paquette a porté l'uniforme du Lightning de Tampa Bay pendant la plus grande partie de sa carrière. C'est d'ailleurs avec l'équipe floridienne qu'il a soulevé la coupe à la fin de la saison 2019-2020.

Le CH a également ajouté trois Québécois à sa banque d'espoir lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey, ce samedi 24 juillet.

L'équipe a d'ailleurs semé la controverse la veille pour avoir repêché en première ronde le joueur Logan Mailloux, reconnu coupable en décembre dernier d'avoir pris et distribué une photo intime d'une partenaire sexuelle sans le consentement de celle-ci.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Après des séries éliminatoires enflammées à l'été 2021, les Canadiens de Montréal se préparent pour le début de la saison 2021-2022. Ce ne sont pas juste les joueurs qui doivent être prêts, mais aussi la glace du Centre Bell.

Dans une vidéo publiée ce 10 septembre sur la page YouTube du Tricolore, on y voit un timelapse filmant l'équipe du Centre Bell qui a préparé la patinoire la semaine dernière, et il faut avouer que le résultat est assez satisfaisant à regarder.

Continuer à lire Show less

L'annonce du départ de Jesperi Kotkaniemi vers les Hurricanes de la Caroline le week-end dernier aura été l'équivalent d'un seau d'eau fraiche en plein visage pour plusieurs fans des Canadiens de Montréal. Or, le principal intéressé a tenu à adresser un dernier message aux Montréalais et Montréalaise.

C'est dans une publication Instagram publiée ce dimanche 5 septembre que l'attaquant de 21 ans s'est adressé aux amateurs et amatrices du Tricolore, lui qui avoue qu'il est « vraiment difficile » de dire adieu à la métropole.

Continuer à lire Show less

Violence par armes à feu : « Montréal n’est pas sécuritaire » selon cette criminologue

« Actuellement, on peut le dire, on a, à Montréal, une guerre de gangs ».

Les jours se suivent et se ressemblent dans la région métropolitaine, alors que les fusillades se font fréquentes. Or, avec cette montée de la violence par armes à feu dans les rues, «Montréal n'est pas sécuritaire » selon la criminologue et sociologue Maria Mourani, créatrice de la première firme privée de criminologie au Québec.

« Actuellement, on peut le dire, on a à Montréal une guerre de gangs », lance d'emblée Mme Mourani en entrevue avec Narcity, qui avance qu'un début d'émergence est survenu dès l'automne 2020. « Ça s'est accentué cet été », a-t-elle poursuivi.

Continuer à lire Show less

La pluie et le tonnerre sont comme la coriandre : soit tu aimes, soit tu détestes. La grande région de Montréal a été frappée de plein fouet par de forts orages et éclairs, réveillant ainsi la population. Plusieurs personnes n'ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, faute d'un sommeil interrompu.

Vers 5 h 30, des orages violents ont servi de réveil-matin à plusieurs Québécois et Québécoises, tant à Montréal que dans les régions périphériques. Selon MétéoMédia, ils continueront toute la journée jusqu'en fin d'après-midi et ce, sur tout le sud du Québec et les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent.

Continuer à lire Show less