Connexion
FR - Nouvelles

Mangues contaminées : Des premiers cas au Québec et «l'éclosion semble se poursuivre»

Il est possible de transmettre l'hépatite A à d'autres personnes avant d'en ressentir les symptômes.

Mangues contaminées : des premiers cas d'hépatite A au Québec

Ton smoothie healthy pourrait avoir des conséquences dangereuses sur ta santé puisque quatre marques font un rappel de leurs mangues congelées un peu partout au Canada depuis ce 30 juillet, car elles sont contaminées par le virus de l'hépatite A.

Ce 1 août, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) prévient par communiqué de presse que des premiers cas d'infections ont été déterminés au Québec et en Nouvelle-Écosse par une enquête menée en partenariat avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et Santé Canada.

« L'éclosion semble se poursuivre, car des cas de maladie récents continuent d'être signalés à l'ASPC », est-il indiqué dans le communiqué.

Que démontre l'enquête ?

En date du 31 juillet 2021, il y a trois cas confirmés d'infections au virus de l'hépatite A liés à l'affaire des mangues congelées contaminées : deux au Québec et un en Nouvelle-Écosse.

« Deux des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir consommé des mangues congelées avant que ne se manifeste la maladie. Les mangues congelées restantes ont été récupérées dans le domicile des personnes malades et un test a révélé la présence du virus de l'hépatite A », révèle l'enquête.

L'infection s'est développée entre la fin mars et la mi-juin 2021. Il n'y a aucune hospitalisation ni de décès. Les personnes qui sont tombées malades sont âgées de 23 à 63 ans. La majorité des cas (67 %) sont des femmes.

Qu'est-ce que préconise la santé publique ?

« On conseille à la population canadienne de ne consommer aucun des produits alimentaires faisant l'objet du rappel », a indiqué la Santé publique.

Si tu penses avoir été exposé au virus ou avoir consommé des mangues contaminées ou que tu as des symptômes, tu dois impérativement aller voir un médecin qui pourrait te vacciner.

« La vaccination peut prévenir l'apparition des symptômes si elle est reçue dans les quatorze jours qui suivent l'exposition »

La santé publique recommande également de jeter les mangues congelées visées par le rappel en les plaçant dans un sac plastique, tu devras ensuite bien te laver les mains avec de l'eau chaude et du savon.

Il te faudra ensuite nettoyer et désinfecter tous les tiroirs du réfrigérateur et du congélateur.

Si au restaurant tu commandes une salade de fruit, une crème glacée, ou un milkshake à la mangue demande au membres du personnel si les mangues utilisées sont visées par le rappel, si elles le sont ou si les employés l'ignorent, ne consomme pas les aliments ou boissons offerts.

Pour en savoir plus sur les marques concernées, voici le rappel officiel.

Quels sont les risques et les symptômes ?

Le problème c'est que c'est comme la COVID-19, toutes les personnes infectées n'ont pas nécessairement de symptômes et il est possible de transmettre le virus à d'autres personnes avant même de ressentir les premiers effets de l'infection.

En effet, les premiers signes de la maladie apparaissent généralement dans les 14 à 28 jours, mais peuvent se manifester après 50 jours.

Tu pourrais donc avoir de la fièvre, une urine foncée, perdre l'appétit, te sentir épuiser, avoir des nausées et des vomissements, des crampes à l'estomac et au ventre, observer un jaunissement de ta peau et du blanc de tes yeux.

Donc, si tu as été diagnostiqué.e positif.ve à l'hépatite A, ne prépare aucun aliment ni de boissons pour d'autres personnes.

Notons que les symptômes durent généralement moins de deux mois. Les symptômes bénins peuvent durer d'une à deux semaines, tandis que les symptômes graves peuvent perdurer jusqu'à neuf mois.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.