Passeport vaccinal : Dubé confirme son arrivée en septembre

Après plusieurs mois à en parler vaguement, ce n'était qu'une question de temps avant que le passeport vaccinal ne soit confirmé aux Québécois.es. Or, Christian Dubé donne finalement les grandes lignes de cette mesure qui entrera en vigueur dès le 1er septembre prochain, si nécessaire pour contrôler la situation épidémiologique.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux s'est avancé, ce jeudi 8 juillet en conférence de presse, que le passeport vaccinal se veut une solution de plus pour éviter un confinement généralisé et le tout « passe par la vaccination à deux doses ».

« À partir de septembre, on va ajuster notre stratégie pour tenir compte de la vaccination. Elle va reporter en bonne partie sur l'utilisation d'un passeport vaccinal », a annoncé le ministre.

Le passeport en question sera utilisé sous trois conditions : lorsque tout le monde aura eu la possibilité de se faire vacciner avec deux doses, si la situation épidémiologique se dégrade et uniquement pour des services non essentiels.

« Le passeport vaccinal va être utilisé si, et seulement si, la transmission ou des éclosions le justifient dans un secteur ou un territoire donné », a précisé M. Dubé.

Pour sa part, le directeur de la santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda, stipule que ce passeport n'est pas là pour brimer des droits, mais se veut plutôt « un outil de plus pour contrôler les éclosions pour éviter de fermer un secteur au complet ».

Le ministre, lui, souligne qu'il respecte les personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, puisque « c'est leur droit », mais devront se plier aux règles pour les non-vacciné.es.

Un.e Québécois.e qui aura reçu ses deux doses pourra, entre autres, ne pas s'isoler durant quatorze jours s'iels entraient en contact avec une personne positive à la COVID-19, ne plus respecter la distanciation physique et le port du masque à l'intérieur ou à l'extérieur d'une résidence privée.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Ça va officiellement te coûter moins cher d'aller passer un week-end à l'étranger

Dépenser 150 $ pour un test < Dépenser 150 $ en cadeaux de Noël!

Bien que les frontières terrestres entre le Canada et les États-Unis sont rouvertes aux personnes adéquatement vacciné.es, plusieurs ont dû laisser tomber l'idée d'un road trip de quelques jours chez nos voisins du sud en raison du test moléculaire (PCR) obligatoire et plutôt coûteux.

Eh bien, ce sera bientôt chose du passé. Le gouvernement fédéral a annoncé ce vendredi 19 novembre que les voyageur.euses qui « quittent le pays et y reviennent dans les 72 heures suivant leur départ n'auront pas à fournir un résultat de test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 avant leur entrée ».

Continuer à lire Show less

L'accès aux services de santé fait jaser et François Legault a indiqué en conférence de presse ce 27 octobre que « quelques milliers » de médecins de famille au Québec ne prennent pas en charge suffisamment de patient.es au Québec.

« Avec Christian Dubé, on a demandé à la RAMQ des informations sur le travail qui est fait par les 10 000 médecins de famille. L'information qui nous est donnée, c'est chaque numéro de médecin. Avec chaque numéro de médecin on peut aller voir qui est le médecin. Ce qu'on souhaiterait, c'est donner ces informations-là aux PDG des six différentes régions pour qu'ils puissent rencontrer les médecins de famille qui prennent le moins de patients », a expliqué le premier ministre.

Continuer à lire Show less

Christian Dubé réagit à la manifestation contre la vaccination obligatoire à Montréal

« Des mesures importantes de réorganisation de services seront annoncées. »

Les employé.es de la santé manifestent contre la vaccination obligatoire à Montréal, une énième fois, ce 9 octobre, car le gouvernement du Québec prévoit de suspendre sans paie celles et ceux qui n'auront pas obtenu leurs deux doses d'un vaccin d'ici le 15 octobre.

« Message aux 15 000 employés du réseau de santé non vaccinés : des mesures importantes de réorganisation de services seront annoncées cette semaine. On maintient la position de la Santé publique au 15 octobre pour les 330 000 employés. La seule façon de diminuer les impacts, c'est de se faire vacciner », a fait savoir Christian Dubé sur Twitter, 1h20 après le début de la manifestation à Montréal.

Continuer à lire Show less

Voici à quoi ressemblait le premier Osheaga post-confinement à Montréal (VIDÉOS)

Est-ce que les mesures sanitaires changent l'expérience ?

La saison des festivals a repris dans la métropole et Osheaga a fait son grand retour du 1er au 3 octobre à Montréal. Alors, si tu te demandes comment c'était d'y participer et si cela ressemblait au Piknic Électronik, voici quoi savoir.

Pour cette édition 2021, l'événement a été renommé Les Retrouvailles Osheaga en raison de sa capacité maximale réduite et de la présence d'artistes canadien.nes. En effet, seulement 500 personnes pouvaient participer.

Continuer à lire Show less