Suites aux rassemblements illégaux observés auprès de la communauté hassidique d'Outremont durant le dernier week-end, le Centre consultatif des relations juives et israéliennes-Québec (CIJA) a condamné plusieurs commentaires antisémites sur les réseaux sociaux.

L'organisation a d'ailleurs publié un avis sur Twitter visant à sensibiliser les gens à ce sujet et dénoncer.

La sélection de l'éditeur : Ce que tu dois savoir si tu veux déneiger ton auto ou ta cour pendant le couvre-feu

Nous signalons ces commentaires à nos contacts à Facebook et, dans certains cas, avec le Service de police de la Ville de Montréal.CIJA-Québec

Le CIJA a également réaffirmé que la communauté doit se conformer aux directives de la santé publique, condamnant les contrevenants.

« Bien que nous comprenions et partagions la frustration que cette histoire a suscitée, nous sommes également profondément préoccupés par la façon dont cela est exprimé sur les médias sociaux », indique le CIJA.

L'organisation, qui agit comme porte-voix de la communauté juive dans la province, se dit inquiète :

« De nombreux exemples inquiétants montrent que dans certains cas la colère de certains s’est exprimé de manière antisémite et haineuse. »

Ces commentaires sont d'ailleurs signalés auprès de Facebook et même au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), dans certains cas, mentionne le CIJA.

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement