La fin de semaine n'est pas de tout repos pour les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui ont dû intervenir auprès de 11 lieux de culte, samedi seulement, pour des rassemblements illégaux.

Caroline Chèvrefils, relationniste du SPVM, précise que « dans le courant de l’après-midi et en soirée, le SPVM est intervenu dans 11 lieux pour des infractions alléguées au décret ».

La sélection de l'éditeur : Myriam LeBlanc nous dit tout sur son nouveau personnage dans District 31

223  Contrevenants identifiés samedi à Montréal

Le SPVM nous confirme, ce dimanche matin, que cesdits lieux sont tous des lieux de culte.

Des infractions ont été constatées dans neuf de ces endroits et « l’organisme responsable de chacun de ces lieux fera l’objet d’un rapport d’infraction générale soumis au DPCP à titre de personne morale ».

Pas moins de 223 contrevenants au décret de la santé publique ont également été identifiés, lesquels ont reçu des rapports d'infraction généraux (RIG). Si le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPVP) approuve ces derniers, les contrevenants pourraient recevoir des amendes.

En plus de ces RIG, plusieurs constats d'infraction ont également été remis sur place :

« Quinze constats d’infractions ont été remis pour rassemblement intérieur illégal et un constat d’infraction a été remis pour le non-respect du couvre-feu. »

Un service d'ordre a été mis en place par le SPVM dans Outremont et Le Plateau-Mont-Royal afin de faire sentir leur présence et sensibiliser les gens.

Rappelons que le montant des amendes prévues pour le non-respect des règles sanitaires peut osciller entre 1 500 $ et 6 000 $

C'est ce 21 janvier que le gouvernement du Québec a dévoilé un arrêté ministériel indiquant qu' « un maximum de 10 personnes peuvent faire partie de l’assistance d’un lieu de culte ».

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement