Connexion
FR - Sport

Séries de la LNH: les joueurs ne feront pas la quarantaine de 14 jours et ça fait réagir

Un match au Canada un soir et aux États-Unis le jour d'après? 🤔

Séries de la LNH: les joueurs ne feront pas la quarantaine de 14 jours et ça fait réagir

Alors que la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey bat son plein, une annonce a fait réagir les Canadien.nes. Les matchs entre les équipes du Canada et des États-Unis seront permis en demi-finale, et ce, malgré la fermeture des frontières entre les deux pays.

En effet, le gouvernement fédéral a approuvé une exemption à certaines restrictions de voyage pour les joueurs. Cette mesure ne fait pas l'unanimité, car une quarantaine de quatorze jours est exigée depuis le 19 mars 2020 pour les Québécois.es et voyageur.euses en provenance de l'étranger.

« À la suite d'un examen par les responsables de la santé publique à tous les niveaux du gouvernement, une exemption d'intérêt national a été approuvée. Elle permettra de jouer les séries éliminatoires de la Coupe Stanley de la LNH au Canada et aux États-Unis », a annoncé Marco Mendicino, le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté au fédéral sur Twitter.

Pour ce faire, les joueurs devront se faire tester quotidiennement, les départs et les arrivées se feront par « avions nolisés », et une « bulle d'isolement » pour les équipes sera mise en place.

Les « déplacements entre l'hôtel et l'aréna, et les interactions avec le public seront également limitées le plus possible », apprend-on dans un communiqué de la LNH.

Ces mesures ont fait réagir des Québécois.es qui jugent ce protocole « injuste » envers les citoyen.nes.

D'autres y voient l'opportunité de demander au gouvernement de faire sauter les restrictions de voyage.

« Cette nouvelle-là illustre bien le côté arbitraire et populiste de la quarantaine à 1000 piastres ish pour une journée à l'hôtel et des 14 jours d'isolation qui suivent », écrit cet internaute dont la publication a grandement circulé.

Le « privilège » que reçoivent les joueurs de hockey a également été pointé du doigt.

Certain.es Québécois.es préfèrent rester optimiste et voir ces exemptions comme une porte qui commence à s'ouvrir pour les autres sports.

Le Tricolore affronte ce 7 juin les Jets de Winnipeg pour le match numéro 4 et passera à la prochaine ronde s'il l'emporte. Les Canadiens de Montréal devront ensuite jouer contre les Golden Knights de Vegas ou l'Avalanche du Colorado, selon le dénouement de cette série.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.