PH Caron-Cantin poursuit son ex Jessie Nadeau suite à sa vidéo de dénonciation

Une poursuite de 205 000 $.

Rédactrice, Narcity Québec
PH Caron-Cantin poursuit son ex Jessie Nadeau suite à sa vidéo de dénonciation

Le 17 décembre, quelques jours après avoir partagé son appui concernant le verdict de culpabilité de Bryan McCormick, l'ex-conjoint d'Élisabeth Rioux, l'ancienne participante d'Occupation Double, Jessie Nadeau, a publié une vidéo sur YouTube afin de témoigner contre son ex-conjoint et partenaire d'affaires, Pascal-Hugo Caron-Cantin. Visé par des allégations de violence conjugale, l'homme connu sous le surnom de PH poursuit Jessie pour diffamation pour la somme de 205 000 $, selon Radio-Canada.

Le duo s'est d'abord rencontré lors de la populaire téléréalité en 2017, après laquelle iels ont vécu conjointement deux ans et ont lancé leur entreprise, Végane mais pas plate. C'est en mars 2020 que le grand public apprenait la fin de cette union.

Un an et demi après leur séparation, Jessie a pris parole publiquement afin de dénoncer le co-animateur de Sans Filtre Podcast et co-propriétaire de Studio SF, qui aurait posé des gestes de violence psychologique, verbale et physique.

Les allégations de Jessie Nadeau

Dans une vidéo de plus de huit minutes partagée sur sa chaîne YouTube, Jessie a expliqué que c'est après les débuts de leur relation, qu'elle caractérise « digne d'un conte de fées », que les actions auraient débuté. Elle ajoute que les gestes auraient continué après leur séparation :

« C'est quand même weird vivre une peine d'amour quand on est en train de réaliser qu'on a vécu de la violence conjugale puis qu'on est en mode survie parce qu'on continue à vivre de la violence. Surtout que moi je devais continuer de travailler avec lui. »

La créatrice de contenu raconte qu'elle avait souvent l'impression d'être la source de leurs problèmes :

« Des fois je ne comprenais pas ce qui s'était passé, ou qu'est-ce que j'avais fait de mal. Peu importe, il y allait avoir une raison pour lui d'être en colère puis qu'il y ait une crise. Tu m'en voulais terriblement, tu me l'as fait sentir, comprendre, entendre, tu as été fier de dire à tout le monde que tu ne m'avais pas frappée, que tu n'avais pas été violent physiquement. Mais tu as été violent physiquement.

« Dans la violence conjugale, il n'y a pas juste de la violence physique, de toute façon. Et ça, tu devrais le savoir parce que tu as fait des podcasts sur la violence conjugale », dit-elle en faisant référence à Sans Filtre Podcast.

La réponse de Pascal-Hugo Caron-Cantin

@phcantin | Instagram

Le lendemain de ce témoignage, Pascal-Hugo a répondu aux allégations de son ex-conjointe dans une story qu'il a partagé sur son compte Instagram :

« Je ne commenterai pas les événements de la dernière semaine. Cela se règlera en cour où les faits seront rétablis. Ce qui s'est dit est loin de la réalité et nous sommes plusieurs à vivre des situations similaires aux mains de la même personne. »

Narcity a ensuite contacté les deux personnes impliquées afin d'obtenir plus de détails. Jessie a affirmé ne pas être au courant des démarches judiciaires dont PH avait fait mention dans sa publication. Ce dernier a préféré demeurer silencieux au sujet de ses intentions.

La poursuite de Pascal-Hugo Caron-Cantin

C'est près d'un mois plus tard, soit le 12 janvier, qu'on apprenait que le co-animateur de Sans Filtre Podcast a déposé une poursuite à la Cour supérieure contre Jessie pour diffamation. Il réclame un montant de 175 000 $ pour les dommages subis suite aux événements ainsi que 30 000 $ pour le Studio SF, selon un article publié dans Le Devoir.

Le plaignant mentionne que ces allégations auraient porté atteinte à sa réputation, lui faisant perdre des commanditaires tout comme le contrat avec Oxio, le principal annonceur de la chaîne YouTube de son studio.

Dans la requête, PH réclame à Jessie de présenter une lettre de rétraction et d'excuses qu'elle devra partager sur ses plateformes, telles qu'Instagram et TikTok. L'ancien candidat d'OD demande aussi à ce que son ex-conjointe retire les vidéos à son sujet, incluant celle du 17 décembre où Jessie partage son témoignage.

« En aucun temps [Pascal-Hugo Cantin] n’a fait preuve de violence conjugale. En réalité, ces propos ont été prononcés dans un contexte de dénonciations multiples de la part de [Jessie Nadeau], et ce, uniquement pour attirer l’attention de son public et nuire à [PH] », peut-on lire dans la requête, selon ce que rapporte Le Devoir.

Il aurait d'abord envoyé une mise en demeure, demandant de supprimer ladite vidéo, de s'excuser puis de se rétracter, suite à laquelle la vidéo n'aurait pas été retirée de la sphère publique. Contacté par Narcity, Pascal-Hugo a affirmé que la poursuite parlait d'elle-même et qu'il ne souhaitait pas ajouter de commentaire sur le sujet.

Narcity a également envoyé une demande de commentaire à Jessie Nadeau, sans réponse au moment de publier ces lignes.

On rappelle à toute personne victime de violence ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme SOS violence conjugale (1 800 363-9010).

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Alors qu'elle ne montrait déjà très peu son enfant sur ses réseaux sociaux, Alanis Desilets, d’Occupation Double Bali, a récemment vécu une expérience qui l’a grandement attristée. Elle a indiqué dans sa story Instagram ce vendredi 21 janvier, avoir fait l’objet de signalements à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) concernant son fils Méo. Selon elle, ces signalements seraient liés à la publication, ce 20 janvier, d'une vidéo dans sa story où elle dansait avec son bébé dans les bras.

« Hier suite à une story où je danse avec mon fils dans les bras, des signalements ont été faits à la DPJ. Je suis à l’envers raide », a indiqué l'influenceuse.

Continuer à lire Show less

Le gagnant de la quinzième saison d'Occupation Double, Stevens Dorcelus, a toujours été très ouvert sur son passé sportif dans la téléréalité. Alors qu'il s'était déjà un peu confié sur le sujet lors de son séjour dans l'Ouest, l'athlète professionnel en athlétisme parle plus en profondeur des difficultés auxquelles il a fait face durant sa carrière dans la nouvelle émission Survivre au sport.

La série animée par Noémi Mercier explore les problèmes que peut engendrer le sport de haut niveau comme les troubles alimentaires, l'anxiété de performance, la dépression, etc. Elle lève le voile sur ce qui se passe dans les coulisses et comment ça affecte la santé mentale des athlètes.

Continuer à lire Show less

Lors de la soirée d'élimination de Big Brother Célébrités diffusée le 16 janvier, il a été annoncé que deux candidat.es quittaient la maison de manière temporaire en plus du participant évincé, Sébastien Plante, alors qu'ils et elles avaient obtenu un résultat positif à la COVID-19. Eddy King était déjà absent lors de cet épisode et depuis, ce n'est pas une personne de plus, mais bien quatre qui ont dû s'isoler.

Le mercredi 19 janvier, la production de la téléréalité avait annoncé via ses réseaux sociaux que plusieurs autres vedettes dans la maison avaient reçu.es des résultats positifs à la COVID-19. C'est le lendemain que le public a appris que ce sont Michelle, Lysanne, Stéphanie et Martin qui, de leur propre gré, sont en confinement ensemble dans la chambre du patron pendant leur quarantaine plutôt que dans un emplacement extérieur.

Continuer à lire Show less

Avec la fermeture des restaurants qui perdure au Québec, certain.es restaurateur.trices n'en peuvent plus. Et si une journée de désobéissance civile est prévue dans plusieurs établissements de la province à la fin du mois de janvier, une pâtisserie du Saguenay a décidé de ne pas attendre et d'ouvrir sa salle à manger dès ce 20 janvier.

C'est via sa page Facebook que Vite des Péchés, ce petit commerce de la ville de Jonquière offrant viennoiseries, cafés, desserts, etc., a annoncé son retour à ses client.es. On peut y lire entre autres : « Ceci n'engage que moi. Mais [c'est] pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion. »

Continuer à lire Show less