Sept jours se sont écoulés depuis la disparition de Martin Carpentier, principal suspect dans la mort des jeunes Norah et Romy Carpentier. La police confirme travailler dans un rayon de 50 km carrés à Saint-Apollinaire pour retrouver le suspect toujours au large.

La Sûreté du Québec (SQ) affirme concentrer ses recherches dans la zone densément boisée des rangs Saint-Lazare et Bois-Joly.

La sélection de l'éditeur : L'agence de Brandon St-Jacques Turpin et Gabriel D'Almeida Freitas se dissocie d'eux

« Nous sommes toujours en mode ratissage et les derniers éléments retrouvés nous démontre [que le suspect] aurait circulé dans ce secteur-là », a affirmé à Narcity la porte-parole de la SQ, Ann Mathieu.

Des objets ont été trouvés dans le secteur visé, mais l’origine de ces éléments ne sera pas divulguée, enquête en cours oblige. 

« C’est important que les informations que nous possédons, lui non plus ne les possède pas, avoue Mme Mathieu. En même temps, s’il nous écoute, on ne veut pas qu’il sache tout ce qu’on fait pour le localiser. »

Mme Mathieu rappelle que les enquêteurs n’écartent aucune hypothèse et que Martin Carpentier reste un suspect potentiel, mais aussi un témoin essentiel pour comprendre cette tragédie.

« Si on le retrouve vivant, lorsqu’on va le rencontrer et discuter avec lui, il y aura des choses connues que par lui et que par nous. »

Il faut préciser que la SQ ne manque pas d’aide, alors qu’un avion de Transport Canada survole les environs avec sa caméra thermique.

En plus de cet avion, la SQ a recours à un hélicoptère, à un drone et à l’escouade canine.

Advenant une possible arrestation, y aurait-il des accusations de déposées contre Martin Carpentier ? 

« Fort probablement », affirme Mme Mathieu, sans toutefois s’avancer sur la chose et se positionner. 

Selon la porte-parole de la SQ, il y a tout de même une évolution dans les actions de Martin Carpentier, depuis l’accident sur l’autoroute 20, près de Saint-Apollinaire vers 21 h 30, mercredi soir. 

« La clé finale [de cette histoire-là], c’est Martin Carpentier qui la détient », avoue Ann Mathieu.