Bien que le gouvernement Legault ait permis la cueillette de bonbons le soir du 31 octobre, les fêtes privées, elles, sont restées interdites. La police de la municipalité régionale de comté (MRC) des Collines-de-l'Outaouais, située en zone rouge, a mis fin à un party d'Halloween de jeunes téméraires dans la nuit du 1er novembre.

C’est ce qu’a confirmé le service de police de la MRC des Collines sur leur compte Twitter et Facebook ce lundi matin.

La fête se serait déroulée sur le territoire de Val-des-Monts, selon les informations.

La sélection de l'éditeur: McDonald's donne des Big Mac gratuits cette semaine au Québec et voici le code promo

16 Nombre de personnes sur place

Selon le service de police, les 16 personnes étaient chacune âgées dans la vingtaine et provenaient de plusieurs endroits différents. 

On précise que tous ont été expulsés et que des constats d’infractions ont été donnés. Le nombre et le montant des amendes n’ont pas été précisés pour l’instant.

Toutefois, les personnes pourraient faire face à une amende de 1 000 $, comme l’a précisé le premier ministre Legault en septembre, à la veille du défi 28 jours sans contact.

Le 26 octobre dernier, la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais avait une fois de plus mentionné sur son compte Twitter la tenue d’une fête illégale.

Plus de 80 personnes, majoritairement des universitaires, se sont rassemblées dans un Airbnb de Chelsea et ont toutes reçu une amende de 1 000 $.