Deux hommes ont été blessés par balles, mardi soir, après qu’un suspect leur ait tiré dessus à travers la vitrine d’un commerce de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, à Montréal. Il aurait ensuite pris la fuite tout de suite après la double tentative de meurtre. 

Le Service de police de Montréal (SPVM) nous indique que les faits ont pris place vers 19 h 00, dans un salon de barbier situé sur le boulevard Henri-Bourrassa Est, près de l’avenue Curotte.

C'est par cette rue que le suspect s'est empressé de quitter les lieux, en direction sud. Lors de l'arrivée des policiers, l'homme avait déjà disparu. 

« Ce que nous savons avec les premières informations obtenues, c’est qu’un homme se serait présenté à l’extérieur du commerce et aurait fait feu à travers la vitrine pour atteindre deux victimes », indique Benoit Boisselle, agent relationniste médias du SPVM, à Narcity Québec. 

Les deux victimes sont des hommes âgés de 36 ans et de 40 ans. Ils ont été blessés suite à l'attaque, mais leurs vies ne sont toutefois pas en danger, précise l’agent Boisselle. 

Elles ont tout de même été transférées en centre hospitalier, par mesure de prévention. 

« Les deux victimes collaborent avec les policiers et ont déjà été rencontrées par les enquêteurs », ajoute-t-il. 

Un périmètre a été érigé face au commerce du boulevard Henri-Bourrassa.

« Les enquêteurs se sont déplacés sur les lieux, [mardi soir], pour étudier la scène et rencontrer les témoins », indique l'agent Boisselle à Narcity Québec. 

La police de Montréal n'a procédé à aucune arrestation pour le moment. 

Comme les faits se sont déroulés dans un court laps de temps et dans un environnement qui manquait de clarté, aucune description n'a été faite du suspect. 

Le SPVM nous informe également que, mercredi matin, des policiers retournaient sur les lieux de la double tentative de meurtre, afin de vérifier si des caméras de surveillance auraient pu capter des images qui pourraient les aider à établir une description du suspect. 

Nous savons également que les deux victimes se trouvaient au même endroit au même moment, mais nous ignorons, à ce jour, si un lien existe entre les deux hommes. 

L'enquête est toujours en cours. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications