Au pays, il y a les lois fédérales, qui concernent tout le territoire du Canada, et il a les lois provinciales. Plusieurs sont logiques et très connues, alors que d'autres sont assez inusitées et uniques à chaque province. Il y a d'ailleurs plusieurs choses permises au Québec qui sont interdites en Ontario.

Des lois fédérales et provinciales, il y en a à revendre. En veux-tu, en v'loi!

Une loi peut avoir été instaurée il y a plusieurs années, faisant en sorte qu'elle vieillie mal, d'où plusieurs lois concernant des chevaux en ville.

Voici 13 choses que tu peux as le droit au Québec, mais qui sont interdites chez nos voisins canadiens.

Attention, il y en a qui surprennent.

L'achat d'alcool

Au Québec, tu peux te procurer de l'alcool légalement dès l'âge de 18 ans. Chez nos voisins de l'ouest, c'est plutôt à 19 ans.

L'achat d'alcool, mais pas partout!

Ici, nous avons la SAQ, pour les vins et spiritueux. En Ontario, il y a la LCBO et The Beer Store. En revanche, ces dernières ont le monopole de l’alcool. Ce n’est que tout récemment que les épiceries ont pu accueillir de l’alcool au sein de leur établissement. Donc, si tu vas dans un dépanneur ontarien, j’espère que tu comptais y aller que pour des chips ou des bonbons... 

Les produits de tabacs

La cigarette électronique et la bonne vieille clope qui pue, ce n’est pas le même âge légal à travers le Canada. Au Québec, comme pour l’alcool, c’est à 18 ans que tu peux te jaunir les dents. En Ontario, c’est à 19 ans.

Siffler en ville? Es-tu fou?

Bien sûr, il n'est pas interdit de siffler PARTOUT en Ontario. Mais si tu fais un arrêt à Petrolia, dans le sud de la province, watch out

Paie ta chambre d'hôtel ou tu perds ton cheval

En Ontario, la Loi sur les propriétaires fonciers permet à un hôtel de vendre ton cheval, si tu ne paies pas ta chambre. Cette règle s'applique pour tout autre animal. Au Québec, tu feras face à la justice.

Jurer dans les parcs, it's a no-no

O*ti, Tabarn*k, Cal*sse et j'en passe: les jurons font partie, en quelque sorte, de la liberté d'expression. Eh bien, cette liberté n'est toutefois pas permise dans tous les parcs d'Ontario, spécialement à Toronto et à Essex. Les jurons, c'est non.

« Drop ta crème glacée! DROP TA CRÈME! »

Si un épisode de 19-2 ou de District 31 avait lieu sur la Bank Street d'Ottawa un dimanche, il y aurait de l'action. Il est interdit de manger une crème à glace sur la Sainte-Catherine de la capitale canadienne. Tu préfères manger un cornet ou une amende? 

La paix publique, c'est précieux

Il ne faut pas faire trop de bruit, spécialement entre 23h et 7h et ce, partout. Par contre, à Windsor, municipalité ontarienne, c'est interdit depuis 30 ans toute forme de bruit pouvant nuire à la paix publique et à toute heure du jour à la maison, au bureau ou dans la rue. Tout y passe; radio, télévision, instrument de musique, etc. 

Boire une heure de plus

En Ontario, si tu as l'âge légal pour consommer de l'alcool, soit 19 ans, tu peux certes aller dans les bars, mais ils ferment à 2h, voire parfois plus tôt. Au Québec, tu attends un an de moins et peux trinquer généralement une heure de plus! 

Klaxon et cloche oui, mais sirène non

La municipalité Sudbury a interdit formellement les sirènes sur les vélos, sinon tu risques une amende de 5 000 $. Par contre, les klaxons et les cloches sont permises. Au Québec, tu mets ce que tu veux sur ton bicycle. N'oublie pas ton casque!

Ne se baigne pas qui veut

La ville reine, la sublime Toronto, est située aux abords du lac Ontario. En pleine canicule, il serait tout à fait normal de vouloir y sauter. Eh bien, retiens-toi, car c'est interdit! Seules les baignades aux endroits identifiés comme swimming area sont permises. Au Québec, tu veux te saucer dans le fleuve? Go for it! Mais ce n'est pas la mer des Caraïbes. Donc, c'est à tes risques et périls.

Pas de cheval mort sur la rue, le dimanche

Ça, c'est encore une fois à Toronto. Tu comprendras qu'il s'agit d'une vieille loi torontoise. Il est toujours interdit de trainer un cheval mort sur Yonge Street le dimanche. 

Pitbull n'est pas le bienvenu

Pas le chanteur, mais l'animal. L'Ontario a été la première province canadienne à interdire cette race de chien sur son territoire. Bien que certaines municipalités québécoises ont légiféré sur les pitbulls, ils ne sont pas interdits dans la province. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter