Le gouvernement du Québec en souhaitait 10 000, et ce sont près de 90 000 personnes qui ont répondu à l'appel de François Legault pour recevoir la formation payée de préposé aux bénéficiaires. Un triage sera par contre de mise et certaines consignes devront être respectées. 

Avec ce nombre inattendu d'inscriptions, le gouvernement du Québec a dû imposer des conditions pour avoir accès à la formation accélérée de 375 heures et payée 21 $/h.

Selon les documents, dont La Presse a eu copie, les candidats retenus devront être prêts à travailler à temps complet, soit 36,25 heures par semaine, et être disponible de soir, de nuit et de fin de semaine, et ce, pour une durée d’une année, après avoir complété le programme.

Le ministère de l’Éducation a envoyé par courriel ses nouvelles exigences aux personnes inscrites.

 

Concernant les candidats n'ayant pas encore reçu de communications, on a confirmé à Narcity Québec qu'ils devraient la recevoir dans les prochains jours.

Le courriel indique qu'un « préalable de 3e secondaire (réussite des cours langue d’enseignement, langue seconde et mathématique) OU détenir une attestation d’équivalence de niveau de scolarité (AENS) OU avoir réussi le test de développement général (TDG) sans préalable spécifique OU posséder des acquis expérientiels en lien avec ce programme d’études ». 

Lors de la formation, chaque étudiant recevra une bourse de 7 875 $, soit l'équivalent de 21 $ l’heure. 

S'il ne respecte pas l'engagement d'un an, le nouveau préposé devra aviser son employeur dans un délai de 30 jours et rembourser la somme totale reçue lors de la formation. 

La formation de trois mois commencera le 15 juin prochain et se poursuivra jusqu’à la mi-septembre.

Ce jeudi, le premier ministre François Legault mentionnait que parmi le nombre élevé d’inscriptions se retrouvaient plusieurs préposés déjà à l’emploi d’un CHSLD. 

Ainsi, le ministère demande à ceux-ci d’attendre la tenue d’une seconde période de formation qui, elle, aura lieu à l’automne. 

Rappelons que cette formation a été mise en place par le gouvernement Legault afin de contrer le manque d'effectif dans les CHSLD du Québec, lourdement touchés par la crise sanitaire de COVID-19.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications