Jusqu'à maintenant, plusieurs citoyens ont fait connaître leurs inquiétudes face à la fête de l'Halloween. Sachant que les choses seront différentes, une Québécoise a créé un système de distribution de bonbons sans contact pour l'Halloween.

Audrey Pelletier est une mère de Belœil qui souhaitait trouver une manière sécuritaire de distribuer des bonbons cette Halloween, si jamais cela est permis. 

Il faut spécifier que pour le moment, le gouvernement ainsi que la santé publique n'ont pas encore émis leurs recommandations. 

Selon le premier ministre du Québec, François Legault et le directeur de la Santé publique du Québec, le Dr Arruda, l'Halloween aura bien lieu, mais avec des « directives sanitaires spéciales ».

Il serait tout simplement trop tôt pour se prononcer à l'heure actuelle, mais cela n'a pas empêché le public de proposer des alternatives.

Mme Pelletier de son côté, a décidé de concevoir un décor qui, selon elle, offre une solution afin de maintenir la traditionnelle chasse aux bonbons d'une maison à l'autre. 

Dans un entretien avec Narcity, la femme a expliqué qu'elle était consciente de s'y prendre tôt, mais c'est qu'elle voulait inspirer les gens :  

« Je semble probablement rapide sur mes décorations d’Halloween, mais cette année j’ai voulu partager avec tous une idée que j’ai eue pour rendre cette soirée d’Halloween amusante, mais aussi sécuritaire. J’ai deux jeunes filles en bas de 2 ans, évidemment qu'elles sont trop petites pour comprendre ce qui ce passe avec la pandémie, mais je me suis arrêté et j’ai pensé aux plus grands. »

Elle a donc réfléchi à une manière de donner les bonbons sans contact : 

« Je me suis demandé “comment pourrais-je ouvrir en maximisant la distanciation sociale? “Alors, c'est là que j’ai pensé à la chute à bonbon. Un tuyau de PVC de 6 pieds, qui coute environ 20 $ au Rona. Simple et sécuritaire. »

Mais son plan ne s'arrête pas là :

« Ensuite, j’ai pensé que mes bonbons devaient tous être emballés individuellement pour le nettoyage par les parents à la maison. Et pour rendre les choses encore plus faciles, j’ai décidé de faire mes sacs de bonbons 1 mois à l’avance, de les placer en “isolement” dans un sac de style Ziploc d’Halloween. Encore là, les parents auront qu’à laver le sac Ziploc. »

Elle à même conçu une manière de gérer les déplacements des enfants sur son terrain et favorisé la distanciation.

« Évidemment que je devais avoir une entrée et une sortie. J’ai installé deux affiches pour bien gérer le flow d’enfants, ils pourront facilement faire la distanciation avec les tapes qui sont posées par terre. »

Selon Audrey, les enfants méritent une belle fête d'Halloween, et les réactions émerveillées des enfants du quartier depuis l'installation des décorations la motivent grandement. 

Il faudra attendre les recommandations de la santé publique avant de savoir si son plan ingénieux sera possible, mais en attendant, ça donne certainement espoir d'avoir une fête d'Halloween des plus festives cette année.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications