Les étudiants sont nombreux à retourner sur les bancs d’école universitaires du Québec et plusieurs y sont pour la première fois. Toutefois, certains rites de passage pourraient de ne pas avoir lieu, car le gouvernement du Québec demande l'annulation des traditionnelles initiations.

C’est lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi après-midi que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a affirmé le tout.

« Cette année [scolaire], c’est une année différente [...] où les gens doivent faire attention », rappelle le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique de la Direction générale de la santé publique qui accompagnait le ministre.

« On a été informé [...] et je demanderais très clairement aux responsables de ces partys d’initiations là de les revoir, de les canceller», avance pour sa part le ministre Dubé.

Il a ajouté qu’il ne souhaite pas que les universités se retrouvent dans la même situation qu’à Québec, après des soirées karaoké.

Plus tôt cette semaine, la porte-parole de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Jenny Desrochers, a précisé à Narcity que « les activités d’intégration menées par les associations étudiantes peuvent se tenir, mais à l’extérieur du campus, et bien entendu, dans le respect des mesures de santé publique ».

Narcity s'est informé auprès du comité organisateur des initiations de la faculté de communications de l’UQAM afin de savoir comment ces consignes se traduisent sur le terrain.

Cet article sera mis à jour dès qu'on a une réponse.

Du côté de l’Université de Montréal (UdeM), les « activités d’accueil et d’intégration », comme elles sont surnommées, se dérouleront sous des règles bien précises. 

« Aucun rassemblement ou activité ne peut se tenir à l’intérieur. Les associations pouvaient réserver des emplacements extérieurs pour faire certaines activités. Aucune boisson alcoolisée n’est autorisée et les règles de distanciation sont non négociables », énumère à Narcity Geneviève O’Meara, porte-parole de l’UdeM.

En entrevue au quotidien le Soleil, l’Association des étudiant.es en communication publique de l’Université Laval a affirmé que le tout se tiendra à l'extérieur de l'établissement postsecondaire. 

Les rallyes, les chasses au trésor, les dîners et autres activités du genre se tiendront dans différents parcs de la capitale nationale, interdiction de l'Université Laval oblige.

Rappelons que le nombre de cas dépasse les 100 personnes depuis plus de deux semaines, dont deux journées consécutives au-dessus de 180 infections.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications