À l'automne 2018, l'entrepreneur et copropriétaire de la populaire compagnie de repas santé Fitmenu, Vincent Pontbriand, faisait partie des onze suspects arrêtés sur la Rive-Nord dans le cadre d’une opération policière visant de présumés trafiquants de stupéfiants.

Pontbriand, âgé de 29 ans au moment de l'arrestation, a dû comparaître au palais de justice de Laval sous quatre chefs d’accusation; trois de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et un autre de complot.

La sélection de l’éditeur : Les acteurs de « Outer Banks » annoncent des nouvelles excitantes sur la saison 2

Environ un an et demi plus tard, le 14 juillet 2020, il a eu sa peine. 

90 jours + 125 h

90 jours de prison discontinus et 125 h de travaux communautaires

Pontbriand a été acquitté de trafic et de complot, mais a plaidé coupable de possession d'une drogue de l'annexe 1, dans la loi réglementant certaines drogues et autres substances. 

Il devra purger une peine de 90 jours discontinus, ce qui signifie qu'il sera emprisonné les fins de semaine, mais pourra sortir pendant la semaine.

En plus de cela, il aura 18 mois pour faire 125 heures de travaux communautaires. 

On rappelle que Vincent Pontbriand a rapidement été dissocié de la compagnie Fitmenu en 2018. L'entreprise de repas santé a de nouveaux dirigeants et l'accusé a, pour sa part, lancé une nouvelle entreprise de marketing Les Remarqués.

VIDÉO POPULAIRE Il y a une mystérieuse maison rose cachée en haut d’un silo à Montréal

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter