À l'heure où les revendications antiracistes sont sur le devant de la scène, Montréal s'est doté cette semaine d'une nouvelle oeuvre de rue pour célébrer la vie des personnes noires. Aujourd'hui, la fresque Black Lives Matter s'embellit de couleurs et c'est totalement WOW! 

La création de l'oeuvre a débuté le mardi 14 juillet à l'angle des rues Sainte-Catherine et Saint-Hubert, dans le Village gai. Sur un bloc complet, on peut désormais lire la phrase « La vie des noir.e.s compte », avec juste en dessous, le hashtag #blacklivesmatter.

Le projet est né de l'initiative du Gala Dynastie, qui souligne la représentation des personnes noires dans les médias québécois et du collectif artistique Never Was Average.

Mercredi 15 juillet, le travail s'est poursuivi pour une deuxième journée alors que les artistes sont de retour pour peindre l'intérieur de chacune des lettres de la phrase de motifs et de couleurs.

Dans les stories Instagram de Gala Dynastie, on apprend que chaque lettre de la fresque s'est vue assigner un artiste, qui a pour tâche de la décorer à sa manière.

Depuis 7 h 00 ce matin, des artistes comme Marc-Alain Félix, Teenadult et Lana Denina viennent embellir la phrase de couleurs bariolées, de symboles éclatés ou encore de portraits de personnes noires.

Mardi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a salué le projet via son compte Twitter, en affirmant soutenir les organisateurs pour « réaffirmer haut et fort que la vie des noir•es compte ».

Dans un communiqué de presse, la Ville a aussi annoncé que Mme Plante se rendra sur place cet après-midi.

Avec cette fresque, Montréal emboîte le pas à d'autres villes des États-Unis et du Canada qui ont fait peindre des phrases revendicatrices du mouvement Black Lives Matter, dont Toronto.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter