C’était le moment tant attendu de la campagne électorale du démocrate Joe Biden et la nouvelle est tombée; Kamala Harris, ex-montréalaise, sera sa colistière au poste de Vice-Présidente. D'ailleurs, son école secondaire montréalaise l'a félicitée en publiant sa photo de finissante.

Qui l’eût cru! Il se pourrait qu’un peu de Montréal se retrouve entre les murs du 1600 Pennsylvania Ave., en janvier 2021.

Mme Harris, qui est née en Californie, a vécu une dizaine d’années dans la métropole québécoise avec sa mère qui, elle, a travaillé à l’Hôpital général juif de Montréal et à l’Université McGill.

C’est à ce moment qu’elle a complété ses études secondaires à Westmount High School, faisant partie de la promotion 1981.

La Commission scolaire English-Montreal en a profité pour souligner cette annonce historique sur sa page Facebook.

« Nos anciens élèves ont réalisé des choses incroyables, mais grâce à Joe Biden, nous pouvons cocher #NominéeVicePrésidentielle de la liste », peut-on y lire, en anglais. 

De son côté, la Westmount High School y est allée de félicitations sur son compte Instagram, ajoutant qu’elle ne pouvait pas être « plus fière » de Kamala Harris.

Le choix de l’ancienne Montréalaise comme colistière au poste de Vice-Présidente des États-Unis à l’élection de novembre prochain n’est pas anodin.

Il s’agit de la première personne noire d’origine indienne à briguer la vice-présidence du pays et la troisième femme à être nommée colistière d'un parti majeur. 

Elle a vite abandonné la course à l’investiture démocrate dès décembre, faute d’appui et de moyens. Elle s’est par la suite jointe à l’équipe Biden, en mars dernier.

Avant d’être nommée sénatrice, Kamala Harris a été procureure générale de la Californie.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications