Deux hommes ont été blessés dans deux tentatives de meurtre distinctes dans la nuit de samedi à dimanche à Montréal. Les deux agressions ont pris place à seulement quelques minutes d'écart dans les arrondissements de Ville-Marie et d’Ahuntsic-Cartierville

Vers 2 h 15, deux appels ont été logés au 911. Le premier est pour un homme qui aurait été blessé par arme blanche et le deuxième, pour des coups de feu qui ont été entendus dans la nuit. 

Les deux victimes ont été blessées, mais on ne craint pas pour leur vie, indique l'agente relationniste médias du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Caroline Chèvrefils, à Narcity Québec. 

La première agression à l'arme blanche est survenue sur la rue Saint-François, près de Notre-Dame-Ouest, dans l’arrondissement de Ville-Marie, à quelques pas de la Basilique Notre-Dame. 

Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont localisé tout de suite la victime.

« Il s'agit d'un homme de 27 ans blessé au haut du corps par arme blanche [...] La victime était consciente au moment de l'arrivée des policiers », affirme l'agente Chèvrefils.

Même s'il n'y a aucun danger pour sa vie, l'homme a tout de même été transporté en centre hospitalier.

De plus, ce dernier ne collaborerait pas avec les autorités.

La deuxième agression nocturne, celle à l'arme à feu, est survenue près du boulevard Henri-Bourrassa et de la rue d'Iberville, dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

La victime a été, encore une fois, localisée par les policiers peu après leur arrivée sur les lieux. 

« Il s'agit d'un homme âgé de 23 ans blessé par, au moins, un projectile d'arme à feu au haut du corps », nous indique l'agente du SPVM

« Il était également conscient [lorsqu'il a été] transporté en centre hospitalier. Il ne collabore pas non plus avec les policiers. »

Les deux scènes ont été protégées pour les enquêteurs, ainsi que pour les techniciens en identité judiciaire afin qu'ils puissent analyser et tenter de comprendre les circonstances de ces deux événements survenus à quelques minutes d'écart.

L'unité canine a également été demandée sur les lieux pour favoriser la recherche d'indices.

L'agente Chèvrefils nous confirme que les policiers n'ont procédé à aucune arrestation pour les deux tentatives de meurtre, mais des enquêtes sont en cours. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter