Mise à jour, 28 septembre 2020, 9 h 55: À noter que le premier ministre François Legault tiendra une conférence de presse ce lundi à 17 h 30 pour expliquer en détail les mesures exactes qui s'appliqueront dans les régions en alerte rouge.


Pour affronter la deuxième vague de COVID-19, le gouvernement du Québec a créé les paliers d'alerte. Des régions passent en ce moment du vert au jaune, puis du jaune au orange, laissant présager le pire. Mais que va-t-il se passer exactement si une région passe en mode alerte rouge?

Sur le site du gouvernement, si l'on décrit très bien chaque couleur du vert au orange, cela diffère lorsqu'on arrive au rouge :

L'« Alerte maximale applique de manière ciblée des mesures plus restrictives pouvant aller jusqu’à faire cesser les activités non essentielles, en évitant autant que possible un confinement généralisé. »

Un journaliste, Patrick Déry, a cependant réussi à mettre la main sur des documents qui éclaircissent la question.

À noter que le gouvernement du Québec a précisé qu'il se gardait le droit de regard sur les mesures qui seront imposées et que celles-ci pourraient varier en temps et lieu. 

Il demeure tout de même intéressant de connaître plus en profondeur ce qui est prévu en cas d'alerte rouge.

Rassemblements privés

En cas d'alerte rouge, on peut affirmer qu'ils ne seraient plus possibles, car seules les personnes résidant à une même adresse pourraient se rassembler en toute légalité.

Rassemblements organisés

Pour ce qui est des rassemblements organisés, ils deviendraient limités selon le type d'activité.

Déplacements interrégionaux

S'ils sont non recommandés en mode alerte orange, les déplacements entre les régions devraient se faire uniquement s'ils sont essentiels en mode alerte rouge.

Restaurants et bars

Les restaurateurs devraient fermer leur salle à manger et offrir uniquement la livraison et les commandes pour emporter.

Pour ce qui est des bars, brasseries, tavernes et casinos, ils fermeraient complètement. 

Soins personnels et esthétiques

Les coiffeurs et les esthéticiennes pourraient avoir à fermer boutique le temps que la situation revienne en mode alerte orange.

Services professionnels et de santé en cabinet

Les spécialistes pourraient continuer d'offrir leurs services dans des cas urgents ou semi-urgents uniquement.

Sports et loisirs

Les activités sportives réquisitionnant des contacts inévitables et fréquents sont déjà non recommandées en zone orange. Celles avec contacts rares ainsi que les loisirs actifs à l'intérieur deviendraient interdits en mode alerte rouge.

Finalement, les lieux récréotouristiques intérieurs, les croisières et les hébergements touristiques se verraient dans l'obligation de fermer, sauf exception pour ces derniers.

À noter que pour l'instant, aucune région du Québec n'est passée en mode alerte rouge. Et pour éviter que cela arrive, le gouvernement a demandé à la population de limiter les contacts sociaux. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications