Les compagnies aériennes du pays ont repris graduellement leurs vols vers diverses destinations internationales. Bien que la COVID-19 soit toujours présente, le couvre-visage reste obligatoire à bord de l’avion. Et les voyageurs qui ne veulent pas porter de masque devront désormais avoir un billet médical.

C’est du moins ce que l’on comprend de la mise à jour du ministère des Transports du Canada. 

Au pays, les masques médicaux ou non sont obligatoires sur les vols depuis le 20 avril.

Cependant, jusqu’à la semaine dernière, les passagers pouvaient simplement mentionner qu’ils avaient des difficultés respiratoires non reliées à la COVID-19 comme raison de ne pas porter de masque.

Le Ministère change son fusil d’épaule et exige depuis vendredi une preuve médicale.

C'est effectivement ce que stipule l’article 31.b de l’Arrêté d’urgence no 5 visant certaines exigences relatives à l’aviation civile en raison de la COVID-19.

Concernant le masque, Transport Canada le décrit comme « tout masque non médical ou de tout article destiné à couvrir le visage qui est constitué d’au moins deux couches d’une étoffe tissée serrée [...] dont la taille est suffisante pour couvrir complètement le nez et la bouche sans laisser d’espace [...] », peut-on lire.

Comme toute chose, quelques exceptions s’appliquent à la règle, comme pour les nourrissons ainsi que pour les personnes qui ne peuvent pas enlever leur masque sans assistance. 

Rappelons que le couvre-visage est obligatoire, non seulement après avoir passé la sécurité aéroportuaire, mais à l'intérieur de l'aéroport.

Depuis juin dernier, Transport Canada exige la prise de température des voyageurs avant de prendre l'avion, et ce, partout au Canada. 

Plusieurs compagnies aériennes, comme Air Transat et Air Canada ont repris leurs vols habituels à l'international, après plus de quatre mois d'inactivité. 

Du côté du voyageur québécois, les destinations vers l'Europe ont repris et les destinations soleil reprendront à l'hiver, vers la Colombie, le Mexique ou Cuba, notamment.

Chez Air Canada, 97 destinations sont couvertes, dont des endroits touristiques comme Tokyo, Paris, Londres, Zurich, Athènes, Rome et Séoul, et ce, depuis juin.

 

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter