Si tu as passé ne serait-ce qu'un été au Québec, tu sais que la saison estivale ne rime pas qu'avec chaleur, mais aussi avec construction sur les routes. Si tu décides de prendre le volant, fais attention aux amendes que tu pourrais recevoir sur les chantiers routiers.

Le ministère des Transports et la Sûreté du Québec a lancé mardi 7 juillet l'Opération ORANGE, une campagne annuelle pour sensibiliser les conducteurs durant la saison des chantiers à être plus prudents afin d'assurer leur sécurité et celle des travailleurs.

Durant cette opération, il y aura une présence policière accrue sur les zones de construction afin de faire respecter la signalisation. Des radars photo mobiles seront aussi installés sur certains chantiers afin de détecter les excès de vitesse.

Si tu croises un chantier sur ta route et que tu dépasses la limite de vitesse, sache que tu t'exposes à des amendes particulièrement salées, puisque celles-ci sont doublées dans les zones de travaux.

 

Par exemple, si la limite est de 70 km/h, un excès de 20 km/h te vaudra une amende de 110 $.

Un excès de 30 km/h te coûtera 210 $. Et si tu roules à 115 km/h, ça monte à 390 $.

Tu dois aussi respecter les consignes des signaleurs, des brigadiers ou des policiers quand tu traverses une zone de chantier, sans quoi encore une fois tu risques des amendes doublées.

Celles-ci s'élèvent entre 200 $ et 400 $.

Et ce n'est pas seulement ton porte-monnaie qui pourrait en prendre un coup, puisque ce type d'infraction routière vient avec 4 points d'inaptitude.

Pour éviter les mauvaises surprises sur la route, le ministère des Transports conseille de planifier ses déplacements en consultant le site de Québec 511.

Tu peux y voir tous les travaux sur le réseau routier ainsi que les chantiers où se trouvent une surveillance radar.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter