Le Service de police de la Ville de Saguenay a dû intervenir à deux reprises auprès d'un même contrevenant à la loi sur la santé publique, et ce, en à peine quatre jours. Le jeune homme de 24 ans a invité des gens chez lui alors que la région se trouve en zone rouge, où les rassemblements sont interdits pour contrer la COVID-19

Selon les informations dévoilées par Bruno Cormier, porte-parole du service de police, au Journal de Québec, le premier événement se serait déroulé vendredi dernier, un peu avant minuit, dans une résidence de la rue Émile-Nelligan.   

Ce sont des voisins qui auraient alerté les autorités. À ce moment, trois personnes se trouvaient sur place.

La sélection de l'éditeur : Tu peux recevoir jusqu'à 400 $ du gouvernement si tu as télétravaillé durant la pandémie

3 092 $

Montant d'amendes reçu en 4 jours

Cette première infraction a valu un constat de 1 546 $ au jeune homme. 

Ce lundi 30 novembre, d'autres signalements ont été faits à la police concernant un rassemblement interdit à la même adresse.

Les policiers sont alors intervenus sur les lieux et ont distribué trois constats d'infraction, soit un pour chaque personne sur place, du même montant que le précédent.

D'ailleurs, M. Cormier indique que les conséquences pourraient être encore plus fâcheuses si un événement de la sorte se reproduit chez le fautif. 

En effet, les amendes concernant la loi sur la santé publique peuvent atteindre 6 000 $ dans les pires des cas. 

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications