La course à potion magique contre la COVID-19 bat son plein depuis le début de la pandémie. Huit mois plus tard, l’Américaine Moderna annonce avoir développé un vaccin contre la COVID-19 et serait plus efficace que celui de Pfizer.

C’est ce que l’entreprise pharmaceutique a annoncé dans un communiqué publié ce lundi matin.

Baptisé ARNm-1273, le possible antidote a été administré à 95 participants étant atteints du coronavirus.

La sélection de l'éditeur : Les mesures en zone rouge resteront finalement en place « au moins » jusqu’au 23 novembre

94,5 %

Taux d'efficacité du vaccin

Ainsi, ce candidat-vaccin, qui est aussi en phase 3 de son développement, est plus efficace que celui de Pfizer et BioNTech, qui atteint 90 % d’efficacité.

Selon le communiqué, le groupe de personnes vaccinées contre la COVID-19 ne compte aucun malade grave, mais 11 sont dénombrés dans le groupe placebo.

Aucun effet secondaire grave n’a été décelé lors de l’étude. Seules de la fatigue, des courbatures ou des rougeurs autour du point d’injection ont été notées.

D’ici la fin l’année, Moderna compte avoir environ 20 millions de doses de son candidat-vaccin prêtes à être expédiées aux États-Unis et compte en fabriquer de 500 millions à un milliard en 2021.

Une entreprise de Québec, Medicago, a aussi dévoilé des résultats prometteurs de son candidat-vaccin mené sur 180 participants en santé entre 18 et 55 ans. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications