Dès 2021, les Québécois pourront consulter en pharmacie gratuitement. Le gouvernement du Québec a annoncé, ce jeudi 17 décembre, que certains frais de service seront abolis.

Actuellement, une personne qui se présente en pharmacie doit débourser de sa poche une partie du coût des services du pharmacien pour ses activités professionnelles.

La sélection de l'éditeur : Pierre-Yves Roy-Desmarais sort une chanson hilarante à l'image de 2020 et tu vas «relate»

25 janvier 2021

Entrée en vigueur de l'abolition des frais

Celles-ci incluent la prolongation et l’ajustement d’une ordonnance ou la prescription pour des problèmes mineurs, comme la pilule contraceptive, l’herpès ou les infections urinaires.

L'élimination de certains frais de franchise annoncée aujourd'hui favorisera donc « l’accessibilité aux nouvelles activités professionnelles des pharmaciens », précise le ministère de la Santé du Québec par voie de communiqué.

Le ministère précise que les services seront offerts tant aux citoyens assurés par le régime public que par un régime privé et améliorera l'accès aux soins de santé.

Le tout permettra de « favoriser le décloisonnement de la profession des pharmaciens et aura comme impact de réduire l’attente pour consulter un médecin [de famille ou non] et obtenir une prescription », peut-on lire.

Il s’agit d’une «bonne nouvelle pour la population », selon le Collège des médecins et l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications