L’île Gagnon à Laval, c’est 830 000 pieds carrés d’arbres et de verdure ainsi que, pour l’instant, deux maisons : l’ancien manoir de Céline Dion, à l’ouest, et l’ancienne maison de Maman Dion, à l’est. Voilà qu’un projet immobilier de 800 M$ pourrait y voir le jour.

Le promoteur immobilier et actuel résident du manoir, Francois Duplantie, a d’autres projets pour l’île Gagnon et il voit grand. 

En entrevue avec Narcity Québec, l’homme d’affaires affirme vouloir faire de l’île laurentienne et du secteur Sainte-Rose de Laval un « centre de villégiature international ».   

Ces deux projets immobiliers sont basés sur trois axes, selon M. Duplantie : la santé, le bien-être et l’environnement.

L’environnement est au cœur du projet de l’île Gagnon.

L’homme d’affaires affirme qu’il entend les échos d’inquiétudes environnementales de la population, mais il tient à les rassurer.  

« L’île Gagnon est et sera un endroit parfait pour déconnecter de la ville », dit François Duplantie.

Des plus de 800 000 pieds carrés, 70 % seraient dédiés en parcs et verdures. En ce qui a trait aux immeubles, plusieurs seraient munis de toits verts.

Dans le meilleur des mondes, M. Duplantie aimerait voir bâtir des bâtiments de deux à six étages pouvant accueillir près de 660 condos, un hôtel cinq étoiles de 35 chambres, un spa et deux restaurants.

L’ancien manoir de Céline Dion deviendra une annexe à l’hôtel, confirme M. Duplantie.

« On aurait pu faire 2 000 unités si on avait voulu, mais on a voulu proposer un projet d’une densité qui va en dessous de la canopée des arbres », affirme-t-il.

Actuellement accessible par un seul pont et une unique rue à partir de Laval, soit la rue de l’île Gagnon, un nouveau pont pourrait voir le jour pour relier l’île au boulevard Curé-Labelle.

Le deuxième projet, la Place Sainte-Rose, a aussi été présenté à la population. 

Il est prévu d'y construire une salle de spectacle, 495 appartements, un hôtel trois étoiles ayant 120 chambres, un CHSLD et une résidence pour aînés.

Son but? Redynamiser le secteur, soulignant au passage que seul un centre commercial « en décrépitude » y est présent.

Sans pouvoir fournir de chiffres, M. Duplantie affirme que les retombées économiques seront importantes, alors que plusieurs emplois seront créés, ce qui apporterait une forte vague de clients dans les divers commerces du secteur.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications