Pour un deuxième week-end d'affilée, Montréal a vu défiler dans ses rues des milliers de manifestants contre le racisme et la brutalité policière.

Le dimanche 7 juin, une foule immense a répondu à l'appel des organisateurs, dont la Ligue des noirs nouvelle génération, et a foulé le pavé pour soutenir la cause.

Partant du parc Émilie-Gamelin en avant-midi, les manifestants ont traversé le centre-ville pour finir leur marche au Square Dorchester. Pandémie oblige, nombreux étaient ceux qui portaient un masque pour se protéger.

Ce sont environ plus de 10 000 manifestants qui ont défilé dans une ambiance pacifique durant toute la durée de l'événement, d'après le Service de police de la Ville de Montréal.

Le SPVM a indiqué que seuls des groupes de personnes rassemblés après la manifestation ont nécessité l'intervention des policiers.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs ont partagé des images impressionnantes de la foule qui illustrent l'ampleur de ce moment qui marquera l'histoire.

 

Vu de haut, on voit les manifestants défiler en pleine rue et on peut les entendre entonner les slogans « Black Lives Matter » et « No justice, no peace », suivi d'applaudissements.

Plusieurs portaient un chandail blanc, comme les organisateurs invitaient à le faire, et brandissaient des pancartes avec des slogans à la fois revendicateurs et inspirants.

À un moment de la marche, les manifestants se sont agenouillés au sol avec le poing en l'air en hommage aux victimes de la brutalité policière.

L'atmosphère était même quelque peu festive, alors que les participants dansaient et sautaient au son des chants et des discours.

Les photos et vidéos partagées montraient une foule diverse avec des gens de toutes origines, à l'image de la métropole.

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications