Alors que certains gyms menacent d'ouvrir leurs portes malgré les restrictions, certaines personnes passent à l'action et enfreignent les règles. C'est le cas d'un groupe d'étudiants, pris sur le fait lors d'un party à Chelsea le 25 octobre dernier.

La Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais en a fait part via son compte Twitter le 26 octobre.

« Zone rouge COVID19- 25 octobre. 83 personnes identifiées dans un Airbnb de Chelsea lors d’une fête. Tous des étudiants. 1 000 $ d’amende chacun. Dossier tjrs sous enquête », peut-on lire. 

La sélection de l'éditeur : On pense avoir trouvé qui gagne le ODéfi et qui sera en danger à Occupation Double

83

Nombre de personnes identifiées sur les lieux

Selon le journal Le Soleil, une personne du voisinage aurait alerté les services policiers à cause du bruit.

En arrivant sur place, les agents de la paix y auraient découvert des dizaines de jeunes, pour la plupart étudiants internationaux, domiciliés soit au Québec ou en Ontario.

Parmi eux, certains auraient réussi à fuir avant que la police ne les interpelle.

Les constats d'infraction sont entre les mains du directeur des poursuites criminelles et pénales.

Les rassemblements sont toujours interdits en zone rouge.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications