Après s'être absenté de la sphère publique depuis l'été 2020, Julien Lacroix a brisé la glace avec un message d'excuses, le 12 janvier 2021. 

Son ex-conjointe Geneviève Morin, dont le témoignage sur les violences qu'elle affirme avoir subies auprès de lui est paru dans la tribune Urbania en juillet, a publié ses états d'âme quelque 24 heures suite au retour de l'humoriste.  

C'est à l'aide d'un poème de l'autrice libanaise et canadienne Najawa Zebian qu'elle dit pouvoir exprimer ses sentiments.

« Je suis fatiguée de pleurer. Les mots me manquent, c’est rare. Mais j’ai eu ce magnifique poème en tête. Je trouve qu’il met le doigt sur ce que je ressens. »

Le 27 juillet 2020, lors de la vague de dénonciations qu'a connue le Québec, Le Devoir a publié un article avec des allégations d'inconduite sexuelles diverses, témoignées par neuf femmes, visant toutes l'homme de scène.

Il incluait également celles de Geneviève, qui a partagé six ans de sa vie avec Julien :

« Il m’a agressée sexuellement. Je lui ai dit “non, arrête” et, malgré ça, il a continué. Je pleurais, mais il a fait ce qu’il avait à faire et quand il a eu terminé, il a remis ses pantalons et m’a dit “arrête de pleurer, tu ne sais pas à quel point je t’aime” et il est parti. »

Cinq mois plus tard, Julien partage ses « sincères excuses aux personnes [qu'il a] blessées » et affirme qu'il « travaille chaque jour à réparer ce [qu'il a] brisé ».

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications