Lors d'un bref voyage aérien en direction de Toronto, Mariana Mazza compare la foule dans les avions aux salles de spectacle vides.

Dans une série de story Instagram partagée le 17 décembre, Mariana, en plein vol, se désole de la proximité entre les passagers.

Je peux pas croire qu'on est tous collé un à l'autre pendant une heure et demie.


Mariana Mazza

Étant humoriste et n'ayant pu faire de spectacle en salle afin de respecter les directives du gouvernement québécois dans les derniers mois, elle fait un parallèle entre les deux situations : 

« Je ne peux pas croire qu'on consomme le même air, je ne peux pas croire qu'on est assis, tous collé, même pas à deux mètres, pis c*lisse, aller regarder un show d'humour, ça non. »

S'adressant à ses abonnés, elle ne cache pas ses états d'âme : « J'vais vous le dire, je suis ben déçue. »

Elle n'est pas la première artiste à donner son avis sur la situation.

La danseuse professionnelle et ancienne candidate d'Occupation Double, Shanie Blais a partagé une réflexion similaire à Narcity, alors qu'elle parlait de son expérience lors de son voyagement pour revenir à Montréal de Los Angeles, où elle mène sa carrière :

« Je suis privée de spectacle, le monde du divertissement est complètement sur pause alors que je n’arrive pas à comprendre la différence entre un spectacle à aire ouverte à deux mètres de distance et un avion rempli de gens "avec un bon système d’aération." » 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications