Dashny revient avec franchise sur son parcours et ses oublis de paroles à Star Académie

«… ça montre qu’il y a quand même une faiblesse. »
Éditrice, Narcity Québec

Le gala du dimanche 28 mars à Star Académie a été marqué par le départ de Dashny Jules, qui a dû plier bagage malgré sa touchante interprétation de la chanson Sans Limites de Kevin Bazinet.   

Alors que les semaines avancent, le public s'attache davantage aux candidats et ceux-ci développent leurs talents de manière fulgurante, ce qui rend les votes de plus en plus crève-coeur. 

La sélection de l'éditeur : La situation dans ces 5 régions en zone orange au Québec est « sous haute surveillance »

Le public a sauvé Rosalie Ayotte et le corps professoral a donné son vote à Queenie Clément, c'est donc avec le talentueux Dashny que Narcity s'est entretenu suite à sa sortie de l'académie pour en savoir plus sur son parcours impressionnant. 

Comment as-tu trouvé ta performance de dimanche? 

« C'était magnifique en fait. J'ai vraiment pu livrer le message de la manière que je voulais le livrer. Moi en fait je voulais livrer une chanson qui était plus intime pour moi.

« Je voulais montrer une partie de moi que je ne montrais pas souvent. J'ai souvent un gros sourire, je suis souvent très joyeux, ce qui fait en sorte que dans le fond, on ne connaît pas encore ce Dashny qui a parfois des manques de confiance, qui a des insécurités par rapport à : "Est-ce que je suis capable de le faire, est-ce que j'ai tout ce qu'il faut pour bien performer, bien livrer le message."

« Cette semaine je voulais vraiment absolument chanter une chanson dans laquelle moi je me reconnaissais, de un et de deux, je voulais aussi faire en sorte que s'il y avait d'autres personnes, à travers cet écran-là, qui pouvaient se reconnaître dans la chanson que je chantais, je voulais leur livrer le message de leur dire : croyez en votre nom, croyez en votre potentiel...

« C'est pour ça que je voulais justement chanter une musique qui me représente beaucoup et je suis très fier en fait du résultat. »

Y a-t-il quelque chose que tu aurais fait différemment dans ton parcours? 

« Je dirais que si j'[avais] pu changer quelque chose dans mon parcours, les questionnements que j'ai eus beaucoup plus tard dans l'aventure par rapport à la place de la musique dans ma vie, si j'[avais] pu les faire un petit peu plus tôt, ça m'aurait peut-être permis de m'intégrer beaucoup plus.

« De me donner plus aussi, au niveau de la musique. Je pense que je me suis assez donné parce que déjà de base, je suis quelqu'un qui aime se donner.

« Quand je fais des show, je les fais pas à moitié, mais vraiment, je pense que ça aurait donné une autre perspective, l'interprétation que j'aurais eue pour certaines chansons dans les medley aurait changé... »

« Sinon pour de vrai j'aurais pas tant changé mon parcours, j'ai bien aimé comment il s'est déroulé. »

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à l'académie? 

« Le niveau, en fait, de chaque personne. Vraiment ils sont tous bons! Il y a des fans qui nous regardent à la télévision, mais moi j'étais comme un fan à l'intérieur de la maison.

« Moi d'une certaine manière côté musical, côté identité artistique, comment moi je me percevais dans la musique, j'ai eu mon questionnement tellement plus tard dans l'aventure que eux. Ils se connaissaient déjà assez bien, ils connaissaient déjà leur marque...

« C'est ça qui m'a le plus surpris en fait, c'est de voir à quel point ces personnes-là étaient déjà tellement entières et assumées dans leurs identités artistiques que j'étais comme : "Dashny, je pense que c'est le temps de se réveiller, est-ce que tu le veux vraiment?"

« C'est ça qui a comme aussi amorcé le processus de à quel point je veux la musique dans ma vie et jusqu'où je suis capable de me rendre. »

Que retiens-tu le plus de cette expérience?

« Je vais t'en donner plein. Le partage, la générosité... ça c'est un devoir que je me fais à moi même : élargir mon répertoire, écouter plus que les choses que j'aime [...].

« Mon devoir en tant qu'artiste, il faut que je touche à tout pour pouvoir faire en sorte que, dans le fond, quand je vais sortir des musiques, il va y avoir des petites touches de chaque chanson, de chaque type de musique que je vais pouvoir prendre et ajouter dans mon univers, en fait, pour le rendre plus intéressant et plus enrichissant. »

Qui a le potentiel de gagner Star Académie selon toi?

« Honnêtement, j'ai aucune idée fixe. [...] Je dirais que GuiGui — Guillaume, je l'appelle GuiGui (rire) — GuiGui, je pense qu'il a une bonne chance de pouvoir y parvenir vraiment. Je pense que le public l'aime beaucoup.

« Il y a aussi Jacob [...], je vous dirais que vraiment, Jacob aussi c'est un énorme... ce gars-là c'est un monstre de la musique [...].

« Après ça il y a ma petite battante Queenie. Elle, là, vraiment, elle a tout ce qu'il faut pour gagner.

« En fait, ils ont tous ce qu'il faut pour gagner. Ils ont tous ce qu'il faut, ça va être un contexte de qui va être en mesure de... qui va plaire le plus. »

Crois-tu que ton sort aurait été différent si le public avait sauvé Queenie?

« Honnêtement je crois pas, je crois que je me serais toujours retrouvé dans la même position. Pas que j'étais destiné à perdre, mais c'est parce que, moi vraiment quand j'ai vu Rosalie performer, j'ai vu ce que le public a vu. [...] »

« Moi je suis un fan fini de Rosalie Ayotte [...], ses compos sont tellement touchantes, sa voix, son vibrato. [...] »

« Je pense vraiment que c'était à [elles] de rester à l'académie. Je pense que j'ai eu mon moment. Je pense que c'était mon tour de partir, je pense que c'est tout simplement ça. »

Penses-tu que tes petits oublis de paroles lors des galas ont affecté le choix du public? 

« Oui [...], pourquoi? Parce qu'on a tous travaillé tellement fort pour apprendre nos paroles, prenez pas [ça] mal parce que mes paroles je les connais [...]. Mais le truc, c'est que le fait que je les dis pas dans le moment où ce que c'est le plus crucial, ça montre qu'il y a quand même une faiblesse.

« Quand tout le monde fait la job comme il faut, c'est sûr que moi il faut me taper un petit peu sur les doigts sur le côté que j'ai mal fait.

« S'il y a du monde qui ont fait des votes par rapport au fait que j'avais des oublis de paroles, et qu'ils l'ont pris en considération, je trouve que c'est tout à fait normal parce que moi de mon côté, j'aurais fait de même. »

As-tu des plans concernant la chanson dans un futur proche?

« Oui! Moi là, maintenant mes plans c'est que je me focalise beaucoup sur mes compos, j'ai commencé à écrire dernièrement, je suis encore un tout nouveau compositeur. [...] Je me sens beaucoup plus à l'aise avec l'écriture qu'au début de l'aventure. [...] »

« Dans un avenir proche, je dirais d'ici la fin de cette année ou peut-être l'année prochaine — je me mets pas de stress non plus — je vais pouvoir performer des chansons qui sont de moi.

« Puis cet été si possible, si la COVID nous le permet, de pouvoir avoir le pouls de la foule, pouvoir performer des cover et pouvoir glisser une fois de temps en temps une petite compo. Donc ça, ça serait mon objectif. »

Maintenant que tu as fait Star Académie, est-ce qu'il y a d'autres téléréalités de chants qui t'intéressent?

« Non honnêtement, je pense que j'ai fait mon tour. Gracieusement, je laisse la place aux autres.

« Si je me sens appelé à rentrer dans un show de chant... Disons que ce serait pas La Voix. Pourquoi? À cause que si je rentre dans La Voix je pense que j'aurais un objectif, mais ça ce serait beaucoup tard dans la vie, pour devenir coach [...] pas pour participer à l'émission en tant que candidat. »

Alicia Moffet se confie à nous sur ce que signifie sa nouvelle chanson Lullaby

Avec des paroles comme « f*** you and you and you », ça fait réagir!

Alors que la chanteuse Alicia Moffet venait d'être au coeur de plusieurs potins suite à sa séparation avec son ex Alexandre Mentink et son apparition avec Frédérick d'Occupation Double dans le Vieux-Québec, elle a publié une chanson intitulée Lullaby, dont les paroles incluent « f*** you and you and you ».

Un extrait a été dévoilé sur TikTok le 5 janvier dernier, soit quelques jours après que la toile se soit enflammée suite à un échange houleux entre l'artiste et l'entrepreneuse Élisabeth Rioux sur Instagram. Depuis, plusieurs ont questionné la chanteuse pour savoir si sa création parlait des derniers événements de sa vie.

Continuer à lire Show less

L'explosion provoquée par un père de famille ayant causé la mort de ses deux enfants de six mois et deux ans a profondément affecté le gagnant de Star Académie 2021, William Cloutier, qui a décidé de partager sa nouvelle chanson au sujet des tragédies qui touchent les enfants.

C'est le 15 janvier sur Instagram que le papa de deux petits garçons a publié la chanson qui a ému ses abonné.es et d'autres artistes du vedettariat québécois.

Continuer à lire Show less

C'est lors de l'avant-dernière étape du processus de sélection de Star Académie : L'audition finale, diffusée le 12 janvier que la jeune chanteuse de 17 ans, Camélia Zaki apprenait qu'elle entrait directement à l'Académie de Waterloo. Elle rejoint Sarah-Maude, Audrey-Louise et Éloi qui ont été sélectionné.es quelques jours avant elle.

Tout juste avant le début officiel de l'édition 2022, ce sont 30 aspirants.es qui ont une dernière chance d'impressionner les juges et de se rendre à la première émission de variétés ou grâce à une nouveauté de cette année, d'accéder illico à l'Académie avec au bouton blanc.

Continuer à lire Show less

C'est le lundi 10 janvier qu'avait lieu le premier épisode de la deuxième saison de Star Académie, qui commence une fois de plus avec L'audition finale, une semaine durant laquelle 30 aspirants.es essaient d'impressionner les juges une dernière fois afin d'avoir une place au premier épisode de variétés. Durant cette quotidienne, plusieurs personnes ont expérimenté des problèmes de son et la production a commenté la situation.

Suite à l'épisode qui était diffusé dès 19 h 30 sur les ondes de TVA, les téléspectateur.trices se sont empressé.es d'écrire des commentaires positifs, mais aussi des remarques au sujet de la qualité sonore de l'émission.

Continuer à lire Show less