Mobile sign in image
Sign in
Défi- Évasion : Plusieurs jeux d'évasion angoissants à faire de chez toi

Tu t’es peut-être fait une liste des choses à faire chez toi pour ne pas t’ennuyer durant le mois d’octobre en confinement. Si c’est le cas, tu peux ajouter à ta liste ce jeu d’évasion en ligne qui te propose plusieurs scénarios tous plus intrigants les uns que les autres.  

Tu peux y jouer seul ou en équipe et t’amuser dans le confort de ton domicile. Tu n’as qu’à te connecter à l’histoire choisie et démarrer une conversation vidéo avec tes amis. 

Ces jeux d’évasion 100 % en ligne sont disponibles sur le site de Défi-Évasion. 

La sélection de l’éditeur :François Legault se dit ouvert à ce qu'on ne recule plus l'heure au Québec

5 scénarios possibles

L’objectif est de résoudre les énigmes pour obtenir la conclusion des différentes histoires proposées.

Parmi les différents scénarios offerts, on retrouve  Nuit des monstres, Enquête chorégraphique, Portes de l’inconnu et Les Héritiers, tous à 17,40 $ par personne.

Il y a aussi L’invocation de Bloody Mary au coût de 14 $, qui peut être une excellente activité à faire pour l’Halloween.

Les jeux durent entre 1 h 30 et 5 heures, et peuvent se jouer jusqu’à 6 participants. Les informations de chaque jeu virtuel et leur niveau de difficulté sont indiqués sur le site.  

Creuse-toi les méninges, utilise ta logique et tente de résoudre un de ces scénarios… ou les 5! 

Jeux d’évasion en ligne — Défi-Évasion

Coût : Entre 14 $ et 17,40 $ par joueur

Quand : N’importe quand!

Adresse : Chez toi

Pourquoi tu dois essayer : C’est une excellente idée d’activité à faire pendant le confinement. Tu peux te divertir de cette manière, seul sur ton sofa ou en appel vidéo avec des amis. Les 5 scénarios proposés ont l’air palpitants et effrayants pour certains.  

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Guillaume s'ouvre sur son expérience et la fin de son parcours à Star Académie

Pense-t-il que la demi-finale entre garçons l'a désavantagé?

Le premier round des demi-finales de Star Académie a eu lieu le dimanche 18 avril et c'est William Cloutier qui a remporté le vote du public, ce qui fait de lui l'un des deux finalistes. Guillaume Lafond, le chouchou des fans rentre donc chez lui.

Avec Jacob Roberge, les trois hommes qui s'affrontaient pour une place en finale étaient tous grandement aimés chez les Québécois et Guillaume, pour sa part, a été sauvé trois fois par ceux-ci depuis le tout début de l'aventure.  

Continuer à lire Show less

William Cloutier s'ouvre sur sa victoire en demi-finale et sa compo qui a marqué le Québec

Il confie que la grande popularité de Guillaume lui jouait bien dans la tête.

Ce dimanche 18 avril, William Cloutier a réussi à renverser la tendance à Star Académie et voler le coeur du public avec une interprétation émouvante de sa propre composition, Si pour me voir

Jusqu'à maintenant, Guillaume Lafond et Jacob Roberge avaient des parcours sans faille auprès du public, étant sauvés par ce dernier à toutes leurs mises en danger.

Continuer à lire Show less

Lors d'une entrevue avec Narcity, l'entrepreneur, ex-Dragon et auteur François Lambert s'est ouvert sur sa place en tant qu'homme d'affaires au Québec, sa fortune et l'impact qu'a eu son passage à Big Brother Célébrités.

Lors des treize semaines qu'il a passées à Big Brother, pendant lesquelles sa famille, son amoureuse ainsi que ses associés s'occupaient de ses entreprises, le finaliste affirmait qu'il n'avait pas besoin de gagner l'argent du prix.

Continuer à lire Show less