Recherche sur Narcity

Jessika et Vahiné de POP racontent une horrible histoire de fraude qu'elles ont vécue

« Je pensais jamais vivre ça dans ma vie. »

C'est sur leur chaîne YouTube que Jessika Dénommée et Vahiné Lefebvre, partenaires derrière la marque POP Underwear, ont raconté s'être fait frauder pour pas moins de 100 000 $.

Jessika raconte que l'histoire a débuté avec elle, alors qu'elle s'est associée avec un individu pour des collaborations. Ce dernier est éventuellement devenu son agent et celui de POP.

La sélection de l'éditeur : François Legault veut annoncer des assouplissements pour les commerces dès le 8 février

« C'est devenu très vite un ami. Il était juste vraiment gentil », indique Jessika.

Les deux acolytes racontent que tout se déroulait bien et qu'elles commençaient à avoir plusieurs contrats, jusqu'à ce que des événements suscitent leur méfiance :

« Un moment donné, il a commencé à avoir de la misère à nous payer [...] les excuses commençaient. 

« Vu qu'on était tellement rendues proches de lui, on le croyait, » mentionnent-elles.

Mais la situation se serait détériorée : 

« Les deux n'avaient pas été payées. Les deux, on se faisait dire des excuses. Fak on a commencé à trouver qu'il se passait quelque chose de louche un peu. »

Jessika et Vahiné auraient ensuite constaté plusieurs mensonges au fil du temps, aussi futiles soient-ils, ce qui les a poussées à organiser un événement nécessitant un permis de conduire pour tenter de vérifier son identité :

« Il s'en va en bas et me donne le numéro de son permis de conduire, mais qui qui fait ça? [...] Là, on a fait 'Oh, red flag'. C'est là qu'on a commencé à entamer plein de recherches. [..] Quand on a su son vrai nom, on l'a tapé sur Google et c'est là que tout a dérapé. »

Selon les dires des deux partenaires, l'homme en question aurait été qualifié de  « fraudeur en série » par plusieurs médias et ce ne serait pas la première fois qu'il baigne dans des histoires du genre. Plusieurs plaintes auraient été déposées contre lui, mais il serait considéré comme insolvable et ne serait donc pas en mesure de payer ses dus. 

« On a vu des petits trucs qui semblaient corrects, mais que finalement, c'était des menteries après menteries [...] Toute sa vie était un mensonge. »

Au final, il aurait fraudé Jessika et Vahiné pour un total de 100 000 $. 

L'histoire aurait quelque peu traumatisé les deux entrepreneuses, qui sont maintenant plus méfiantes lorsque vient le moment de s'entourer de partenaires. Elles disent malgré tout avoir tourné la page sur l'événement. 

Recommandé pour toi

Loading...