Les Canadiens qui décident de voyager pourraient être «contraints de rester à l'étranger»

Tu peux partir... Mais t'es pas certain.e de pouvoir revenir quand tu veux. 🤷♀️

Éditrice, Narcity Québec
Les Canadiens qui décident de voyager pourraient être «contraints de rester à l'étranger»

Devant la menace de propagation du variant Omicron, le gouvernement fédéral continue de serrer la vis en ce qui concerne les restrictions de voyage au Canada, surtout en vue des vacances des Fêtes, et avertit les Canadien.nes que leurs plans pourraient être « lourdement perturbés ».

Le 15 décembre dernier, Ottawa a annoncé que les conseils de santé aux voyageurs ont passé au niveau 3, ce qui signifie que les citoyen.nes devraient « éviter tout voyage non essentiel à l'étranger ».

Cet avis restera en vigueur au moins jusqu'au 15 janvier 2022.

Bien entendu, comme il ne s'agit que d'une recommandation, les Canadien.nes peuvent prendre la décision de tout de même partir en voyage.

Par contre, le gouvernement est clair à ce sujet et précise que les restrictions peuvent changer rapidement et pourraient avoir un impact sur leur retour.

« Si les Canadiens et les Canadiennes choisissent de voyager à l'étranger [...] ils pourraient être contraints de rester à l'étranger plus longtemps que prévu », peut-on lire dans un communiqué publié ce 17 décembre.

De nombreux retards sont également à prévoir, surtout pendant la période des Fêtes. Le fédéral prévient les personnes qui pourraient subir des contraintes à l'extérieur du pays qu'elles ne doivent pas « dépendre de l'aide du gouvernement du Canada relativement aux changements à leurs plans de voyage ».

À noter aussi que les autorités ont réinstauré certaines mesures concernant les tests de dépistage à la frontière. Depuis le 21 décembre, l'entièreté des voyageur.euses doivent passer un test moléculaire de dépistage à la COVID-19 avant d'entrer au Canada, et ce, peu importe la durée du voyage.

Il est important de mentionner que ce test doit être fait ailleurs qu'au Canada.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Avant de partir à l'aventure, consulte notre Guide du voyageur responsable pour rester informé.e, en sécurité, intelligent.e et, surtout, respectueux.se durant ton voyage.

Le mois de décembre 2021 commence étrangement à ressembler au mois de mars 2020 alors que de nouvelles mesures et fermetures sont annoncées pour contrôler la propagation du variant Omicron. Le Boating Club, un restaurant populaire de Laval, a d'ailleurs communiqué qu'il devait fermer temporairement suite à un test positif de ce variant du virus causant la COVID-19.

« Nous regrettons de vous informer que la santé publique de Laval vient de nous communiquer qu’un cas d’Omicron a été détecté à notre resto-bar », peut-on lire dans une publication partagée ce 16 décembre 2021.

Continuer à lire Show less