Le cours « Éthique et culture religieuse » sera officiellement remplacé au Québec

Si plusieurs se rappellent encore de leurs cours de religion ou morale à l'école, d'autres ont plutôt connu le cours d'Éthique et culture religieuse. Eh bien, ce programme sera lui aussi chose du passé au Québec, car il sera maintenant remplacé par Culture et citoyenneté québécoise dans toutes les écoles primaires et secondaires.

« L'ancien cours Éthique et culture religieuse a fait son temps », a déclaré le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge, ce 24 octobre dans une vidéo partagée sur ses réseaux sociaux.

Basé sur trois axes, ce nouveau cours s'intéressera à la culture, à la citoyenneté et au développement de la pensée critique.

Les étudiant.es pourront en apprendre plus sur les artistes et les oeuvres d'ici qui ont façonné la nation. Ils et elles seront également sensibilisé.es aux réalités des Premières Nations, aux luttes contre le racisme, l'homophobie et le sexisme, aux enjeux d'hypersexualisation, d'exploitation sexuelle, de consentement et de violence faites aux femmes, ainsi qu'à l'utilisation responsable des médias sociaux.

D'après le gouvernement, le programme misera sur la pratique du dialogue pour permettre aux élèves de se questionner, d'argumenter et de se positionner sur des dilemmes moraux dans le respect.

Le cours Culture et citoyenneté québécoise sera déployé de manière progressive dès septembre 2022, mais c'est à la rentrée 2023 qu'il sera donné dans l'ensemble du réseau scolaire de la province.

Le ministère de l'Éducation assure que des formations seront offertes aux enseignant.es pour les soutenir avec cette nouvelle matière.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Une semaine après les élections municipales au Québec, la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier a annoncé, ce 14 novembre, qu'elle baissera son salaire de 65 000 $ par année.

De passage sur le plateau de Tout le monde en parle, la femme de 29 ans à la tête de la mairie a précisé à l'animateur Guy A. Lepage que la diminution de son salaire sera même l'une des premières choses qu'elle souhaitait faire lors de la première séance du conseil de ville, le 23 novembre prochain.

Continuer à lire Show less

Legault estime que la CAQ a « complètement changé le paysage politique du Québec »

« À la CAQ, on a réussi à réunir le nationalisme et l'économie. »

Pour célébrer les dix ans de la création de Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault s'est adressé aux Québécois.es sur Facebook ce 14 novembre. Dans cette publication, il a estimé que son parti avait complètement changé le paysage politique de la Belle Province après trois ans au gouvernement.

« Ç'a pris 7 ans avant d'arriver au pouvoir. C'est sûr que ça n'a pas toujours été facile. [...] Quand on y pense, c'est incroyable ce qu'on a réussi à faire en si peu de temps. Ce n'est pas exagéré de dire qu'on a complètement changé le paysage politique du Québec », a indiqué le premier ministre.

Continuer à lire Show less

Le remplacement des cours d'Éthique et culture religieuse par un programme de Culture et citoyenneté québécoise dans toutes les écoles primaires et secondaires a fait couler beaucoup d'encre depuis l'annonce faite le 24 octobre par le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge. Ça ne fait pas l'affaire de tout le monde, comme en témoigne Khate Lessard.

Dans une série de stories publiées le 25 octobre sur Instagram, l'ancienne candidate d'OD Afrique du Sud s'est exprimée sur ce changement de programme et trouve « [qu']on s'enfonce ».

Continuer à lire Show less

Un commentaire de Denis Coderre sur le rire de Valérie Plante pendant le débat fait réagir

« Parce que pour vous quand on rit, c'est un problème M. Coderre? »

En vue des élections municipales 2021, les trois principaux candidat.es à la mairie de Montréal, soit Balarama Holness, Denis Coderre et Valérie Plante, étaient réunis ce 21 octobre sur le plateau de LCN pour le Face-à-Face Montréal 2021.

Si, comme dans tout débat électoral, le ton a haussé à quelques reprises et les attaques ont fusé d'un bord comme de l'autre, c'est un commentaire de Denis Coderre à l'égard de la mairesse sortante qui a fait le plus réagir sur les réseaux sociaux.

Continuer à lire Show less