Sign in
FR - Nouvelles

4e vague de COVID-19 : Le PLQ demande à Legault d'imposer le passeport vaccinal maintenant

Est-ce que le passeport vaccinal sera obligatoire avant septembre?

Le passeport vaccinal obligatoire au Québec? Anglade le veut maintenant

Le nombre de cas de COVID-19 est en légère hausse dans la province depuis les derniers jours. La venue d'une quatrième vague de ce tsunami pandémique n'est pas impossible et le Parti libéral du Québec (PLQ) demande au gouvernement d'imposer le passeport vaccinal dès maintenant.

La cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade, y est allée d'un long plaidoyer en faveur de cette preuve vaccinale qui ne fait pas l'unanimité au sein de la population, martelant qu'il ne faudrait pas reconfiner le Québec « sous une forme ou sous une autre ».

Mme Anglade redoute la rentrée scolaire et le retour prochain au bureau des travailleurs et travailleuses, « combinés à la présence croissante du variant Delta et à la hausse des cas ». Elle demande de poser « les bons gestes maintenant ».

« Obtenir les deux doses de vaccin est nécessaire », écrit la cheffe du PLQ. « Il restera toujours des gens qui refuseront de se faire vacciner ou hésiteront à le faire rapidement. »

Elle ajoute que c'est pour cette raison qu'elle demande au gouvernement de François Legault et à la santé publique de mettre en place le passeport vaccinal afin « d'encadrer les activités auxquelles les personnes non vaccinées pourraient participer en cas de [quatrième] vague ».

En date du 2 août, les 18-29 ans tiraient toujours de la patte, avec une couverture vaccinale de 72 %, soit trois pour cent de moins que l'objectif gouvernemental.

Le mois dernier, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a confirmé que le passeport vaccinal sera imposé dès le 1er septembre, mais selon la situation épidémiologique de la région sociosanitaire seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

Ça brasse à l'Assemblée nationale. Le gouvernement caquiste a présenté un projet de loi ce 23 septembre voulant interdire les manifestations anti-vaccins et contre les mesures sanitaires près des écoles, hôpitaux, centres de dépistage ou de vaccination et autres lieux publics de santé ou scolaire.

« Il est interdit à quiconque de se trouver à moins de 50 mètres du terrain des lieux suivants afin de manifester, de quelque manière que ce soit, en lien avec les mesures sanitaires [...] la vaccination contre la COVID-19 ou toute autre recommandation relative à la pandémie de la COVID-19 émise par les autorités de santé publique », peut-on lire dans le document.

Continuer à lire Show less

Depuis le début du mois de septembre, de nombreuses manifestations contre le passeport vaccinal, le vaccin et les mesures sanitaires ont été vues autour des écoles. François Legault a annoncé ce 22 septembre à l'Assemblée nationale qu'il veut interdire les manifestations près des écoles et des hôpitaux.

Le Parti libéral du Québec a élaboré un projet de loi spécial ce 21 septembre afin d'interdire ce genre de rassemblements.
À l'assemblée nationale ce 22 septembre, le premier ministre François Legault a proposé de l'élargir et de le rendre plus strict : « M. le Président, je me suis rendu compte qu'on veut, dans ce projet de loi là, couvrir seulement les écoles primaires, secondaires. Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les maternelles? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les services de garde? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les centres de vaccination? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les hôpitaux? »

Continuer à lire Show less

Plus tôt durant la campagne électorale, François Legault a fait couler beaucoup d'encre en invitant les Québécois.es à voter pour le Parti conservateur. Or, ce 20 septembre, le chef du Parti Libéral du Canada, Justin Trudeau, a été élu pour un troisième mandat consécutif. Le premier ministre du Québec est donc revenu sur les élections fédérales et a donné des explications claires sur ses déclarations.

« Je suis intervenu, je le regrette pas, pour défendre l'autonomie du Québec, puis y'a une majorité qui a voté bleu », a martelé François Legault, alors qu'il avait affirmé en conférence de presse, ce 9 septembre, que « les Québécois qui sont nationalistes, qui tiennent à ce que la nation québécoise ait plus de pouvoir, doivent se méfier de trois partis : le Parti libéral, le NPD et le Parti vert ».

Continuer à lire Show less