Le salaire minimum au Québec sera augmenté en mai 2022

Plus d'argent dans tes poches! 💰

Éditrice, Narcity Québec
Le salaire minimum au Québec sera augmenté en mai 2022

Avoir plus d'argent dans les poches, ça se prend toujours bien. Ce 14 janvier, on apprend que plusieurs Québécois.es recevront bientôt une augmentation, car le salaire minimum au Québec sera officiellement bonifié à compter du 1er mai 2022.

C'est 0,75 $ de plus par heure que les travailleur.euses recevront, soit une hausse salariale de 5,56 %. Le taux horaire passera effectivement de 13,50 $ à 14,25 $.

Cela signifie que les employé.es travaillant au salaire de base recevront environ 1 406,25 $ brut de plus annuellement en travaillant 37,5 heures hebdomadairement et en comptant 50 semaines de travail.

« La crise sanitaire engendre d'importants défis pour les entreprises ainsi que pour les travailleuses et les travailleurs du Québec. Dans ce contexte, j'annonce aujourd'hui une hausse importante et conséquente du salaire minimum », a fait savoir dans un communiqué M. Jean Boulet, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Selon le ministère, ce sont 301 100 personnes au Québec qui vont bénéficier de cette augmentation de salaire.

Interrogé à ce sujet par La Presse canadienne, M. Boulet a indiqué qu'il vise amener le salaire minimum à 15 $ de l'heure en mai 2023.

Pour ce qui est des travailleur.euses rémunéré.es au pourboire, le nouveau taux horaire sera de 11,40 $/h, soit 0,60 $ de plus que ce qu'ils et elles gagnent actuellement.

Avec cette hausse du salaire minimum, le gouvernement souhaite augmenter le pouvoir d'achat des salarié.es au moment où les prévisions annoncent une forte inflation dans les prochains mois.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Lors de la soirée d'élimination de Big Brother Célébrités diffusée le 16 janvier, il a été annoncé que deux candidat.es quittaient la maison de manière temporaire en plus du participant évincé, Sébastien Plante, alors qu'ils et elles avaient obtenu un résultat positif à la COVID-19. Eddy King était déjà absent lors de cet épisode et depuis, ce n'est pas une personne de plus, mais bien quatre qui ont dû s'isoler.

Le mercredi 19 janvier, la production de la téléréalité avait annoncé via ses réseaux sociaux que plusieurs autres vedettes dans la maison avaient reçu.es des résultats positifs à la COVID-19. C'est le lendemain que le public a appris que ce sont Michelle, Lysanne, Stéphanie et Martin qui, de leur propre gré, sont en confinement ensemble dans la chambre du patron pendant leur quarantaine plutôt que dans un emplacement extérieur.

Continuer à lire Show less

Avec la fermeture des restaurants qui perdure au Québec, certain.es restaurateur.trices n'en peuvent plus. Et si une journée de désobéissance civile est prévue dans plusieurs établissements de la province à la fin du mois de janvier, une pâtisserie du Saguenay a décidé de ne pas attendre et d'ouvrir sa salle à manger dès ce 20 janvier.

C'est via sa page Facebook que Vite des Péchés, ce petit commerce de la ville de Jonquière offrant viennoiseries, cafés, desserts, etc., a annoncé son retour à ses client.es. On peut y lire entre autres : « Ceci n'engage que moi. Mais [c'est] pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion. »

Continuer à lire Show less

Il est maintenant bien connu que les candidats d'Occupation Double sortent de l'aventure avec des contrats d'influenceur.euses et peuvent gagner des revenus avec le contenu pour lequel iels font la promotion sur les réseaux sociaux. Ainsi, voici les neuf anciens candidats d'Occupation Double qui ont le potentiel de valoir les plus chers sur Instagram selon leur nombre d'abonné.es.

Selon le blogue Sellfy, quelqu'un qui débute dans le domaine du marketing d'influence peut s'attendre à une compensation allant entre 25 à 50 $ par publication, mais des comptes qui vont de 30 à 80 000 abonnés peuvent demander des centaines de dollars par publication. Une célébrité comme le chanteur canadien Drake avec 99,9 millions de followers peut récolter plus de 500 000 $ par post.

Continuer à lire Show less
@sebtoots | Instagram, @sunsetfilms pour @sebtoots | Instagram

Alors que l'hiver est à son comble au Québec, Sébastien Toutant, qui a remporté la première médaille d'or olympique de l'histoire du Big air chez les hommes en 2018, à profiter des dernières tombées de neige pour montrer ses talents de snowborder dans les rues de Montréal.

Une vidéo prise par Sunset Films et partagée sur Instagram par l'Olympien le 18 janvier montre les exploits de ce dernier.

Continuer à lire Show less