La pandémie de COVID-19 fait toujours des siennes à travers le pays, mais avec la campagne de vaccination qui va bon train, un possible retour à la vie normale entre en discussion. François Legault souhaite présenter prochainement aux Québécois et Québécoises un plan de déconfinement inspiré de la Saskatchewan.

Le premier ministre a confirmé ses intentions lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, ce jeudi 6 mai, précisant avoir demandé au ministre de la Santé, Christian Dubé, d'élaborer un plan similaire à cette province de l'Ouest canadien.

La sélection de l'éditeur : Montréal aimerait rouvrir les terrasses dès le 1er juin prochain

« Ce que je voudrais être capable de dire aux Québécois, c'est qu'est-ce qui s'en vient en juin, en juillet, en août; quand est-ce qu'on va pouvoir retourner à une vie normale », a-t-il avancé aux journalistes.

Cette semaine, le gouvernement saskatchewanais a présenté son plan de déconfinement, divisé en trois étapes, qui relie le taux de vaccination aux assouplissements.

Parmi les paliers présentés, on y retrouve l'autorisation des rassemblements privés intérieurs jusqu'à quinze personnes si 70 % des 30 ans et plus ont été vaccinés et la réouverture des bars et restaurants trois semaines après l'administration d'une première dose à au moins 70 % des 40 ans et plus.

« J'ai envoyé à Christian le plan de la Saskatchewan et j'aimerais ça avoir un plan comme ça » a avoué M. Legault, ajoutant qu'il souhaite ce plan « dans les prochaines semaines ».