Selon la directrice régionale de santé publique, Dre Mylène Drouin, la troisième vague de COVID-19 est inévitable à Montréal. 

« La troisième vague va arriver certainement », a-t-elle fait savoir ce 17 mars en conférence de presse, évoquant la situation préoccupante des variants dans la métropole.

La sélection de l'éditeur : Le recours collectif contre Apple Canada est autorisé et tu pourrais réclamer jusqu'à 300$

« On le sait, la troisième vague sera relative au variant britannique qui est plus contagieux, cause plus d’hospitalisations et de formes sévères [de la COVID-19] », a précisé Dre Drouin. 

Présentement, il y a deux territoires à Montréal avec une concentration et une transmission communautaire plus soutenue des variants, soit Plamondon et Côte-St-Luc-Nord. 

Une stratégie « agressive » de suppression des variants est donc mise en place à ces endroits. 

« Si on continue nos efforts de traçage, d'application des mesures de santé publique et la vaccination,  je crois qu'on peut repousser cette troisième vague encore de quelques semaines », explique Dre Drouin.