Recherche sur Narcity
Repêchage de Logan Mailloux : Molson s'excuse dans une lettre

Dans une lettre publiée ce 28 juillet, le propriétaire du Canadien de Montréal, Geoff Molson, a avoué que le CH avait « échoué à bien saisir la portée » de sa décision en sélectionnant Logan Mailloux en première ronde du repêchage de la Ligue nationale de hockey le 23 juillet dernier.

Attention, cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certain.es lecteur.trices.

« Cette décision [...] est instantanément devenue une décision qui a blessé plusieurs d'entre vous. Je comprends que vous vous attendez à plus de notre part et que nous vous avons déçus », écrit Geoff Molson.

Le Tricolore a tenu à se dissocier des gestes posés par Logan Mailloux, reconnu coupable en décembre dernier d'avoir pris et distribué une photo intime d'une partenaire sexuelle sans le consentement de celle-ci. Molson écrit que ces actions « ne reflètent en rien les valeurs » de l'organisation et qu'il tenait à s'excuser « pour le grave malaise que cette décision a causé ».

Concernant la victime, l'homme d'affaires a indiqué que le CH n'a « jamais eu l'intention de manquer de respect à l'endroit de cette jeune femme » et que cette décision ne se voulait pas une « une caution [...] de la culture de violence envers les femmes ».

Il ajoute : « Personne, et surtout pas une jeune adulte de 18 ans, ne devrait avoir à vivre une expérience aussi traumatisante que celle qu'elle a vécue ».

Geoff Molson affirme également que le CH entend poser trois actions concrètes pour rectifier le tir. L'équipe promet tout d'abord mettre de l'avant un plan détaillé « afin de sensibiliser et d'éduquer nos jeunes hommes et jeunes femmes relativement à cet enjeu important ».

Le propriétaire de l'équipe promet également d'encadrer Logan Mailloux dans son « engagement à devenir une meilleure personne ».

Finalement, Molson affirme que son organisation a demandé à Mailloux de ne pas participer au camp des recrues et au camp d'entraînement de cet automne. Le CH fera l'évaluation du jeune joueur au courant de l'année afin de déterminer s'il « est prêt à joindre notre organisation ».

On rappelle à toute personne victime d'agression sexuelle que plusieurs ressources existent, comme le Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal (CVASM), qui couvre tout le Québec, disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au 1-888-933-9007.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...