Recherche sur Narcity

Une Montréalaise laisse son enfant de 11 ans seul au resto pendant qu'elle va au spa

La police est intervenue après plusieurs heures.

Éditrice, Narcity Québec
Un véhicule de patrouille de la police de MRC des Collines-de-l'Outaouais.

Un véhicule de patrouille de la police de MRC des Collines-de-l'Outaouais.

Le Service de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais a rapporté un incident inusité ce 13 avril qui se serait déroulé le week-end dernier, dans le secteur de Chelsea. Une mère aurait laissé son enfant de 11 ans seul au restaurant pendant des heures pour se rendre au spa.

« La gérante de l’endroit a communiqué avec le service de police puisqu’elle s’inquiétait de l’absence prolongée de la dame qui avait déposé l’enfant sur place quelques heures auparavant », précise le corps policier.

La mère, une Montréalaise, aurait débarqué son enfant vers 16 h 30 et lui aurait commandé un repas avant de quitter. Elle aurait alors indiqué au personnel du restaurant qu'elle devait aller faire des courses et qu'elle serait de retour d'ici 45 minutes.

Selon les informations des autorités, c'est vers 19 h qu'un appel a été logé au service de police voyant que la dame n'était toujours pas de retour.

Une demi-heure plus tard, les agent.es ont été en mesure de rejoindre la mère qui leur a dit qu'elle serait sur les lieux dans « quelques minutes seulement puisqu’elle [était] toujours au spa ».

La Police de MRC des Collines affirme que lorsqu'elle est arrivée au restaurant, la femme de 38 ans ne semblait pas comprendre les raisons de la présence policière pour cet événement. Celle-ci n'a pas été arrêtée, mais un signalement à la DPJ de Montréal a été fait, puisqu'elle vient de la métropole.

« Il est important de comprendre qu'au sens de la Loi, il n'y a pas d'âge d'indiqué pour telle ou telle situation. Le tout est laissé au "jugement parental". Donc tous les fins détails sont importants afin de déterminer s'il s'agit d'un cas de "négligence" ou non. Dans le cas qui nous occupe, le tout laisse seulement perplexe », a écrit le service de police dans un commentaire sous la publication Facebook.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...