Opération policière à Sept-Îles : le suspect possiblement armé est localisé (MISE À JOUR)

« Verrouillez les portes, éloignez-vous des fenêtres. »

Éditrice junior, Narcity Québec
Opération policière à Sept-Îles : un suspect possiblement armé et dangereux recherché

Attention, cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certain.es lecteur.trices.

La Sûreté du Québec (SQ) a indiqué sur Twitter ce 16 novembre qu'un individu armé qui se baladerait dans les rues de la ville de Sept-Îles située sur la Côte-Nord a été localisé.

« Une opération policière est en cours dans le secteur de l'avenue Perreault à Sept-Îles où un homme possiblement armé aurait été vu. Si vous êtes dans ce secteur, n'approchez pas le suspect, verrouillez les portes, éloignez-vous des fenêtres », a expliqué la SQ.

Le suspect serait possiblement en possession d'une « arme à canon argenté » et aurait le visage masqué avec une sorte de cagoule. Il serait habillé tout en noir et aurait des gants ainsi qu'un sac à dos noir, comme on peut le voir sur la photo partagée par la SQ.

La SQ a localisé le suspect

Vers 11 h 40, la SQ a indiqué sur Twitter que le suspect a été localisé dans un immeuble de la rue Régnault.

« Un périmètre de sécurité est érigé dans ce secteur pour permettre aux policiers d'intervenir auprès de l'homme. Nous demandons aux gens de ne pas se rendre dans le secteur », prévient la SQ.

Des écoles fermées

Pour éviter une possible fusillade, le Centre de services scolaires du Fer a de son côté indiqué sur sa page Facebook vers 8 h 40 que les établissements Jean-du-Nord et Manikoutai de la ville seront fermés cette matinée du 16 novembre.

« Les cours sont suspendus pour l'avant-midi et les élèves qui se trouvaient dans le transport scolaire seront ramenés à la maison. Les personnes déjà présentes dans les établissements y demeurent pour l'instant. Plus de détails seront communiqués dès que possible », est-il indiqué sur la publication.

Vers 11 h 20, une mise à jour a été publiée par le Centre de services scolaires du Fer.

« À la demande de la Sûreté du Québec, le Centre de services scolaire du Fer désire informer les parents des élèves des écoles Du Boisé, Maisonneuve, Jacques-Cartier, Gamache, Marie-Immaculée, Mgr-Blanche et A.W.-Gagné que les élèves et le personnel doivent demeurer à l'école au moins jusqu'à 12h15, en raison de l'opération en cours présentement, et ce, par mesure de sécurité. Pour l'instant, La Sûreté du Québec demande aux gens de ne pas se présenter aux abords des écoles », est-il précisé.

MISE À JOUR : Le 16 novembre, vers 11 h 50, la Sûreté du Québec a pris en charge le suspect : « L'enquête entourant ces événements se poursuit. Nous remercions la population d'avoir respecté les consignes émises par les policiers. »

La photo de couverture de gauche est utilisée à titre indicatif seulement.

Alors que la violence par armes à feu préoccupe la province, la Sûreté du Québec fait face à une situation inquiétante ce week-end. Une des armes de service a disparu d'un des postes de police ce samedi 15 janvier et depuis, une enquête d'envergure est en cours pour tenter de faire la lumière sur cet incident, qui reste à ce jour un mystère.

Concernant la nature de cette disparition, « on ne confirme pas vraiment un vol, on n'écarte aucune hypothèse, on parle plutôt de l'absence d'arme de service dans l'un de nos postes de police », a expliqué à Narcity la sergente Catherine Bouchard de la Sûreté du Québec.

Continuer à lire Show less

La route a été fatale pour plusieurs dans les douze derniers mois, alors que le bilan routier 2021, dévoilé ce 13 janvier par la Sûreté du Québec (SQ), a rapporté une hausse du nombre de collisions mortelles et de décès, en comparaison à l'année précédente.

Ce sont 245 accidents fatals qui ont été rapportés sur le territoire, soit quatorze de plus qu'en 2020. Douze personnes de plus que l'an dernier ont perdu la vie sur la route, pour un total de 262 décès. Ces chiffres sont « au-dessus de la moyenne des cinq dernières années (qui est de 233 collisions) », mentionne la SQ.

Continuer à lire Show less

Attention, cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certain.es lecteur.trices.

Après avoir fait les manchettes des journaux à travers le monde pour des crimes commis à Montréal, le tueur Luka Magnotta a été arrêté à Berlin en juin 2012. Dix ans plus tard, il pousse sa demande de transfert d'une prison à sécurité maximale au Québec vers un établissement à sécurité moyenne encore plus loin et poursuit le gouvernement fédéral en justice.

Continuer à lire Show less

Les fusillades sont de plus en plus nombreuses dans la province et pour lutter contre cette forme de criminalité, le gouvernement du Québec a dévoilé les détails de son nouveau plan pour lutter contre les violences par armes à feu ce 5 décembre, ce qui représente un investissement de près de 52 millions de dollars supplémentaires.

« Les récents événements de violence par armes à feu n'ont pas leur place dans la métropole. Pour les contrer, il faut agir, ensemble, en prévention. Avec l'annonce d'aujourd'hui, les organismes communautaires auront les coudées franches pour accompagner nos jeunes afin qu'ils choisissent d'autres voies que celle de la violence », a indiqué Chantal Rouleau, la ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Continuer à lire Show less