FR - Nouvelles

On répond à 9 questions que tout le monde se pose sur le passeport vaccinal au Québec

Tu vas en avoir besoin demain alors autant savoir comment ça marche!

Passeport vaccinal au Québec : on répond à 9 questions

Ce n'est qu'une question d'heures avant que les Québécois et Québécoises de 13 ans et plus aient à prouver qu'iels sont pleinement vacciné.es contre la COVID-19. Le passeport vaccinal entre en vigueur ce 1er septembre et plusieurs questions reviennent souvent quant à son déploiement.

Pourras-tu aller au centre d'achat sans ton passeport? Son téléchargement est-il obligatoire? Quoi faire si tu ne touches pas la RAMQ? Narcity répond à tes plus profonds questionnements.

Où est-ce que je peux trouver l'application VaxiCode?

Deux options s'offrent à toi.

Si tu détiens un iPhone d'Apple, tu peux retrouver l'appli VaxiCode et VaxiCode Verif — celle pour les commerçant.es — dans l'App Store. L'installation est assez simple et ne prend que quelques minutes entre le téléchargement et l'appli qui est prête à être utilisée.

En revanche, si tu détiens un téléphone intelligent de style Android, il se trouvera dans le Google Play Store. Pour trouver l'application, il faudra taper « "VaxiCode" », soit entre guillemets anglais.

Dans tous les cas, une fois téléchargée, l'application te demandera de lui autoriser l'accès aux images et à l'appareil photo de ton cellulaire.

L'ajout de la preuve vaccinale sera imminent. L'option d'aller sur le portail libre-service du gouvernement du Québec pour télécharger directement ton code QR est aussi offerte.

Suis-je obligé.e de télécharger l'appli VaxiCode?

Pas du tout. Le gouvernement du Québec est clair depuis le début, les Québécois et Québécoises sont libres de télécharger ou non le passeport vaccinal VaxiCode.

Si, pour quelconques raisons, un.e citoyen.ne pleinement vacciné.e contre la COVID-19 ne souhaite pas avoir l'appli sur son téléphone intelligent, plusieurs options sont offertes pour qu'il ou elle ait une preuve vaccinale à sa disposition.

Pour celles et ceux qui n'ont pas de cellulaire ou qui préfèrent matérialiser leur passeport vaccinal, « on va rendre le code QR disponible en papier, il peut être envoyé par la poste dans un format portefeuille », avait souligné Christian Dubé, le ministre de la Santé et des Services sociaux en conférence de presse ce 24 août.

Comment puis-je me procurer le code QR?

Un.e Québécois.e qui n'a toujours pas son code QR doit se rendre sur le portail libre-service que le gouvernement a mis sur pied en juin dernier pour le télécharger.

Il faudra y fournir des informations d'identification utiles pour le téléchargement, soit ton nom et prénom ainsi que celui de ta mère ou de ton père, ta date de naissance, la date de la première vaccination contre la COVID-19, le nom du premier vaccin reçu et ton numéro d'assurance-maladie.

Tu pourras imprimer ta preuve en grand format ou en format de poche qui fit dans un portefeuille.

Tu peux aussi la garder en format PDF et garder la preuve vaccinale dans ta galerie d'images. Le code QR serait aussi bon et fonctionnel que sur le passeport vaccinal officiel.

Et si mon code QR ne fonctionne pas?

Techniquement, il ne devrait pas y avoir de problème avec le code QR.

Si tel est le cas, il faudra téléphoner à la ligne d'aide mise en place par le gouvernement du Québec, au 1‑877‑644‑4545. N'oublie pas que d'autres options sont offertes si l'une des méthodes ne fonctionne pas.

Aurai-je besoin de mon passeport vaccinal dans le reste du pays?

Puisque l'application VaxiCode n'est bonne que pour le Québec, elle ne sera pas demandée ailleurs au Canada. Toutefois, si une province impose sur son territoire un passeport vaccinal et la possession d'une preuve vaccinale, elle pourrait être utile.

Utile, puisque le code QR prouve que tu as reçu deux doses d'un des quatre vaccins autorisés par Santé Canada.

Donc, si tu as reçu deux doses de Pfizer-BioNTech au Québec, par exemple, les deux doses seront valides autant en Colombie-Britannique qu'en Ontario.

Et si, au contraire, je visite le Québec, alors que je viens d'une autre province?

Si tu viens faire un tour dans la Belle Province, il ne te faudra pas télécharger l'appli VaxiCode.

L'envie te dit d'aller manger une bouchée au restaurant après le 1er septembre? Tu pourras montrer patte blanche en prouvant que tu as reçu deux doses de vaccins homologués par Santé Canada, soit celui de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca ou Johnson & Johnson.

Comment avoir un code QR si je n'ai pas la RAMQ?

Tu es un.e immigré.e de ta terre patrie et que tu n'as pas la carte d'assurance-maladie de la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ)? Tu pourras avoir ta preuve vaccinale.

Le ministère de la Santé a mentionné à Narcity que « les gens qui ne parviennent pas à télécharger leur preuve de vaccination sur le portail libre-service doivent appeler la ligne 1-877-644-4545 ».

En revanche, si tu as déjà eu la carte soleil, mais que tu n'es plus sous le régime, sache que le numéro d'assurance-maladie est toujours fonctionnel. Donc, tu pourras télécharger ta preuve par toi-même.

Je fais quoi si je me suis fait vacciner à l'extérieur du Québec?

C'est assez simple.

Le gouvernement du Québec invite les personnes qui se sont faites inoculer contre la COVID-19 ailleurs qu'au Québec à s'inscrire à son registre de vaccination.

Les personnes concernées devront prendre rendez-vous dans un centre de vaccination à partir de la plateforme Clic Santé en sélectionnant l'option « Vaccin COVID-19 — Dépannage ».

Où le passeport vaccinal sera-t-il demandé?

Dès le 1er septembre, tu devras montrer ton code QR pour avoir accès à des activités non essentielles de deux catégories : les événements publics à fort achalandage, comme les festivals et les lieux intérieurs de grande capacité, ainsi que les activités de socialisation à haut taux de contact, soit les bars, les salles de gym et les restaurants.

Une liste complète est disponible ici.

La population aura tout de même une période de grâce de quinze jours, le temps de roder l'application. Aucune sanction ne sera appliquée, jusqu'au 15 septembre.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Les Québécois.es ont commencé à manger leurs premiers petits chocolats du calendrier de l'avent, mais ils attendent toujours de connaître les mesures du temps des Fêtes pour savoir ce qui sera permis ou non.

Le gouvernement et la Santé publique prévoient faire les annonces à ce sujet durant la semaine du 6 décembre, mais depuis quelques jours, le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ne semblent pas avoir le même « vibe » sur ce qui s'en vient.

Continuer à lire Show less

Si le délai pour avoir une preuve de dépistage de la COVID-19 et passer la frontière aérienne de nos voisins du Sud est actuellement de 72 h, à partir de la semaine prochaine, tu devras bientôt être adéquatement vacciné.e et passer un test de dépistage de la COVID-19 moins de 24 h avant ton vol vers les États-Unis.

Cette nouvelle mesure, sera annoncée ce 2 décembre 2021, par le président Joe Biden, selon un communiqué de la Maison-Blanche, et serait en lien direct avec l'arrivée du nouveau variant Omicron. Elle devrait donc entrer en vigueur à partir du début de la semaine du 6 décembre.

Continuer à lire Show less

Le variant Omicron inquiète de plus en plus à travers le monde et le ministre de la Santé du Canada, Jean-Yves Duclos, a annoncé ce 30 novembre de nouvelles restrictions de voyage qui sont effectives immédiatement.

Les personnes qui ont planifié un voyage prochainement devront rester vigilantes et informées, car les mesures pour entrer au Canada se multiplient.

Continuer à lire Show less

À moins de quelques semaines de Noël, les Québécois.es sont toujours dans l'attente de savoir si des assouplissements aux mesures sanitaires pendant le temps des Fêtes seront annoncés. Le gouvernement veut se montrer prudent et analyser l'évolution de la situation, mais il semblerait que plus de détails seront dévoilés à ce sujet d'ici les prochains jours.

En point de presse ce 29 novembre, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a spécifié que les recommandations ne seront pas annoncées avant le 6 décembre, minimum.

Continuer à lire Show less