Sign in
Vaccination mixte : une 3e dose pour voyager hors du Canada?

Si tu as reçu deux doses de vaccins différents, il se pourrait que tu aies besoin d'une troisième dose pour voyager hors du Canada, car la vaccination mixte n'est pas reconnue dans tous les pays.

« Les discussions se poursuivent avec le gouvernement fédéral afin que les scénarios mixtes ou comprenant deux doses du vaccin d'AstraZeneca ou de Covishield soient reconnus d'une manière plus large à l'échelle internationale », est-il indiqué dans un communiqué du gouvernement publié ce 26 juillet.

La prise d'une troisième dose de vaccin reste une « mesure d'exception pour les personnes qui ont un voyage essentiel prévu à l'extérieur du pays, à court terme, et qui doivent répondre à des exigences de vaccination », précise le gouvernement.

Rappelons que la vaccination mixte concerne ceux qui ont reçu un vaccin à vecteur viral (soit AstraZeneca ou Covidshield) et un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna).

À noter également que, partout au pays, la vaccination mixte est reconnue et offre « une très bonne protection contre la COVID-19 », indique le gouvernement.

Ce 26 juillet, 3 875 personnes avaient déjà reçu une dose de vaccin en plus au Québec pour un total de plus de 10 millions de doses administrées dans la province.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Santé Canada a un site Internet complet qui peut répondre à toutes tes questions au niveau des vaccins. Pour plus d'informations, c'est ici.

La vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé n'est pas acceptée par tous.tes, et certain.es ont voulu contourner la mesure en demandant des billets du médecin pour éviter de se faire inoculer. Le ministère de la Santé et des Services sociaux a fait parvenir à Narcity une lettre, qui sonne l'alarme, adressée au Conseil des médecins.

« Plusieurs établissements ont porté à notre attention que certains employés du réseau de la santé et des services sociaux comptaient demander à leur médecin traitant un certificat médical contre-indiquant la vaccination ou prescrivant un arrêt de travail (ex. : anxiété, stress, peur du vaccin, allergie, immunosuppression, maladie chronique), et ce, afin d'échapper aux mesures prévues au décret à venir, dont notamment la réaffectation ou le retrait du travail sans solde », a écrit Josée Doyon, sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Services sociaux, à Mauril Gaudreault, le président du Conseil des médecins du Québec.

Continuer à lire Show less

De fausses applications du passeport vaccinal disponibles sur Google Play au Québec

Le gouvernement demande aux Québécois d'être vigilants.

Si tu possèdes un Android, tu devrais faire attention avant de télécharger ton code QR sur ton cellulaire puisque de fausses applications du passeport vaccinal ont été approuvées au téléchargement sur Google Play au Québec ces derniers jours et le ministère de la Santé et des Services sociaux lance un appel à la vigilance.

« Selon les informations reçues, des personnes auraient copié le visuel développé pour l'application VaxiCode et auraient réussi à faire approuver ces fausses applications pour téléchargement sur Google Play. Dès que le MSSS a été mis au fait de cette situation, des démarches ont été faites auprès de Google afin de faire retirer les fausses applications dans les plus brefs délais », a indiqué le gouvernement dans un communiqué de presse du 24 septembre.

Continuer à lire Show less

Guillaume Lemay-Thivierge répond à la saga sur son statut vaccinal et «rectifie les faits»

« Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres. »

Le comédien et réalisateur Guillaume Lemay-Thivierge est sur toutes les lèvres depuis qu'un article de La Presse a révélé ce 23 septembre, qu'il n'était pas vacciné et que ça lui aurait causé des ennuis professionnels. Suite à cela, l'animateur de Chanteurs masqués a tenu à « rectifier les faits ».

« À ce jour, je n'ai jamais partagé ou pris position dans les médias au sujet de mon statut vaccinal ou sur celui de quiconque. Il s'agit d'ailleurs d'une information personnelle et confidentielle qui n'aurait jamais dû se retrouver sur la place publique », a indiqué Guillaume Lemay-Thivierge dans une déclaration envoyée aux médias, tard en soirée, ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less