Sign in

Au delà de l'entraînement intensif nécessaire à la participation aux Jeux olympiques, les athlètes canadien.nes sont aussi des professionel.les. Voici neuf athlètes canadien.nes qui, derrière les compétitions internationales et les médailles, trouvent le temps d'avoir un emploi.

Si certain.es oeuvrent dans des domaines connexes à leur discipline, d'autres choisissent des lignées professionnelles totalement à l'opposé de celle-ci. Des cuisinier.ères, des animateur.rices à la télévision, des travailleur.ses du milieu de la santé, tout y est!

Andréanne Langlois, canoë-kayak - vitesse

Âge : 28 ans
Ville d'origine : Québec
Emploi : Elle est infirmière et impliquée dans l'organisme caritatif pour filles Rapides et radieuses.

Son profil

John Gay, athlétisme

Âge : 24 ans
Province : Colombie-Britannique
Emploi : Il est gérant pour le Vancouver Thunderbirds Track and Field Club.

Son profil

Andrea Seccafien, athlétisme

Âge : 30 ans
Province : Ontario
Emploi : Elle est ambassadrice pour l'organisme Rapides et radieuses et elle « encadre des coureurs récréatifs en ligne pour l'entreprise Purdue Performance ».

Son profil

Simon McTavish, canoë-kayak - vitesse

Âge : 25 ans
Province : Ontario
Emploi : Il est représentant commercial pour une entreprise qui se spécialise en habillement pour la voile et le kayak de vitesse.

Son profil

Jacob Saunders, voile

Âge : 29 ans
Province : Nouvelle-Écosse
Emploi : Il est ingénieur et gestionnaire de projet dans le secteur privé.

Son profil

Anicka Newell, athlétisme

Âge : 27 ans
Province : Ontario
Emploi : Elle est coach et entraîneuse personnel.

Son profil

Madeline Schmidt, canoë-kayak - vitesse

Âge : 26 ans
Province : Ontario
Emploi : Elle est coordonnatrice des réseaux sociaux pour l'organisme Rapides et radieuses.

Son profil

Oliver Bone, voile

Âge: 40 ans
Province: Nouvelle-Écosse
Emploi: Il est sommelier de formation et travaille comme sous-chef.

Son profil

Danielle Lawrie, softball

Âge : 34 ans
Province : Colombie-Britannique
Emploi : Elle travaille à la télévision pour des émissions sportives à ESPN.

Son profil

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

Même si les athlètes sont considéré.es comme des héros pour leurs prouesses sportives, cela n'empêche pas qu'ils restent des personnes avec une vie quotidienne ordinaire, comme toi. Alors, voici huit canadien.nes aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 qui ont le temps d'avoir une carrière prolifique en plus de leurs entraînements olympiens.

Alors que certain.es œuvrent pour améliorer les conditions de vie des personnes avec un handicap, d'autres travaillent au Starbucks, à la ferme ou dans la construction. Les membres de Équipe Canada n'ont donc pas peur de changer de casquette!

Continuer à lire Show less

Après cinq ans d'attente, c'est au tour des athlètes paralympiques de tout donner lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2020. Si tu crois que ces 16e olympiades seront moins intéressantes que les JO, attends de voir, toute discipline confondue, de quel bois les sportif.ves se chauffent.

Téléphone mobile, tablette, ordinateur, télévision : ce n'est pas les plateformes qui manquent pour pouvoir encourager sa nation et la délégation de 128 athlètes canadien.nes. Toutefois, la diffusion n'est pas aussi complète que lors des Jeux olympiques du mois dernier.

Continuer à lire Show less

Stephanie Labbé renommée ministre de la Défense du Canada sur Wikipédia et ça fait réagir

Le ministre de la Défense nationale, Haarjit Sajjan, a lui même réagit sur Twitter.

L'équipe de soccer féminine a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 et depuis, la gardienne de but qui a livré une performance exceptionnelle lors du dernier match, Stephanie Labbé, fait beaucoup jaser.

En effet, elle a été renommée pendant quelques heures ministre de la Défense nationale du Canada sur sa page Wikipédia, ce qui a fait rire et réagir les Canadien.nes.

Continuer à lire Show less