La double explosion qui a ravagé la capitale libanaise Beyrouth a su bouleverser de nombreux Canadiens. Les images terrifiantes qui ont circulé sur les réseaux sociaux, depuis l'événement survenu le mardi 4 août, ont sensibilisé de nombreux citoyens à la situation politique et économique du Liban. Depuis plus d'une semaine, l'angoisse est à son comble pour de nombreuses familles, puisque plusieurs Canadiens se trouvaient sur le territoire libanais lors de l'explosion.

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé, vendredi, la mort de deux citoyens canadiens dans cette terrible explosion. À ce jour, 171 décès et plus de 6500 blessés ont été confirmés suite à la tragédie. 

Dans une déclaration publiée vendredi soir, le premier ministre réitère son soutien à la communauté libano-canadienne et à tous ceux touchés par les récents événements. 

« Aujourd'hui, je me joins aux Canadiens partout au pays pour pleurer la perte de deux citoyens canadiens dans l’explosion tragique à Beyrouth, au Liban », déclare Trudeau. 

« Au nom du gouvernement du Canada, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à leurs familles et amis qui pleurent cette tragédie », soutient-il.

« Nos pensées accompagnent les Canadiens blessés ou disparus au Liban ainsi que les communautés libano-canadiennes qui s'inquiètent pour leurs proches alors que les efforts de recherche se poursuivent. »

Plusieurs familles libano-canadiennes ont d'ailleurs été touchées de près par cette tragédie. Au dernier recensement, en 2016, 84,8 % des Québécois d'origine libanaise résidaient à Montréal et les environs. 

Le premier ministre poursuit en soulignant sa mission de « veiller à ce que les Canadiens et leurs familles qui ont été touchés par l'explosion disposent de l'aide consulaire nécessaire pour traverser cette période difficile ».

Le Canada met en place un groupe de travail sur le Liban afin de soutenir la prestation de services consulaires et de répondre aux interrogations liées à l’immigration.

Trudeau mentionne également que les citoyens libanais qui se trouvent temporairement au Canada peuvent prolonger leur séjour s’ils ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de l’explosion.

« Le Canada continuera de se tenir aux côtés des Libanais et de les appuyer alors qu’ils entament la tâche difficile de rebâtir leurs vies et leur ville », continue le premier ministre. 

Trudeau avait annoncé, lundi, que l’aide du Canada à la population libanaise allait passer de 5 à 30 M$ afin de « répondre aux besoins humanitaires immédiats » de la population.

Le gouvernement va d'ailleurs égaler les dons versés par l'intermédiaire du Fonds de secours pour le Liban, jusqu'à concurrence de 5 M$. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications