Le travail à partir de la maison est devenu une réalité encore plus importante au printemps 2020. Plusieurs ont dû troquer leur bureau habituel pour leur domicile. Cette façon de faire vient aussi avec certains points à savoir d'un point de vue financier. Voici quelques éléments à considérer en vue de ta déclaration d'impôts pour l'année 2020 si tu es salarié et fais du télétravail. 

Tu pourrais sauver sur bien plus que les frais de transport auxquels tu es habitué pour te rendre au boulot.

Certaines dépenses, puisque tu pratiques ton gagne-pain à partir de ta maison, seront déductibles de tes impôts lorsque tu produiras ta prochaine déclaration.

Pour avoir les idées plus claires par rapport à cette situation, Revenu Québec répond aux interrogations de plusieurs via sa section Foire aux Questions et Éric Lachance, CPA Auditeur, a donné quelques détails supplémentaires à Narcity Québec. 

Tant que ton employeur ne te rembourse pas ces dépenses, celles-ci seront admissibles.

  • Les objets et services qui te servent ou sont consommés directement dans l'exercice de tes fonctions, tels du papier, des crayons, des cartouches d'encre et des frais d'utilisation d'Internet, « s'ils sont facturés en fonction de votre utilisation », indique Revenu Québec.

Des dépenses par rapport à l'utilisation d'un espace bureau dans ton domicile seront également admissibles.

Dans la mesure où cet espace est où tu exerces principalement tes fonctions, soit à plus de 50 %, « ce qui devrait généralement être le cas dans le présent contexte », mentionne Revenu Québec, tu pourras inclure certains éléments dans ta déclaration d'impôts.

Si tu es propriétaire, ton chauffage, ton électricité, tes produits de nettoyages, tes accessoires d'éclairages et réparations mineures sont admissibles.

Si tu es locataires, ces mêmes dépenses le sont également, en plus d'« une partie raisonnable du loyer relative à l'espace de bureau à domicile ». 

 

Ces éléments en lien avec le bureau doivent ensuite être calculés selon l'espace que celui-ci occupe par rapport à la superficie totale de ton logement. 

Par exemple, si ton bureau accapare 15 % de la superficie de ton appartement, tu pourras calculer tes frais admissibles en utilisant ce 15 %.

Donc, si le chauffage de ton loyer te coûte 60 $ par mois, tu pourrais déduire 9 $ de cette partie, par mois de télétravail, sur ta déclaration d'impôts.

Afin de pouvoir déduire ces dépenses, tu devras remplir deux formulaires distincts, soit le Conditions générales d'emploi (TP-64.3), rempli par ton employeur, et le Dépenses d'emploi pour un employé salarié ou un employé à la commission (TP-59), ou un état détaillé de tes dépenses.

Les mêmes dépenses et conditions s'appliquent généralement au niveau fédéral, mais tu dois faire remplir le formulaire T2200 par ton employeur, nous confirme Éric Lachance.

Donc, tu devrais conserver tes factures et tenter de garder tes papiers en ordre d'ici l'an prochain.

Tu pourras peut-être y sauver d'importants sous. 

De plus, sache que si tu es travailleur autonome, la situation est différente.

Tu peux aussi amortir des dépenses reliées à l'équipement et le mobilier que tu achètes, en plus de ton hypothèque, s'il y a lieu.

Plus d'informations à ce sujet sont d'ailleurs disponibles sur le site de Revenu Québec.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter