Les restaurants situés en zone rouge sont maintenant fermés depuis plusieurs semaines, faisant plusieurs mécontents. Le chef propriétaire du restaurant de sushis Temaki à Chicoutimi a décidé de mettre lui-même fin à cela en annonçant sa réouverture, malgré les interdictions.

La ministre de la Santé publique, Geneviève Guilbault, demande aux restaurants de rester fermés s'ils sont en zone rouge.

Lors d'un point de presse du mercredi 4 novembre, la ministre a demandé aux citoyens de ne pas fréquenter les restaurants qui décident de rouvrir malgré les consignes en zone rouge.

Premièrement, le message qu'on envoie c'est évidemment "n'ouvrez pas vos restaurants si vous êtes en zone rouge, c'est interdit." 


Geneviève Guibault, ministre de la Sécurité publique 

Elle rappelle que les citoyens ne respectant pas les règlements mis en place concernant les établissements fermés peuvent faire face à des contraventions autant que les restaurateurs eux-mêmes. 

Le propriétaire du restaurant Temaki de Chicoutimi a prévu sa réouverture ce vendredi, comme on peut le lire sur sa page Facebook.

« Le Temaki sera ouvert ce vendredi 6 novembre en guise de protestation contre les mesures de fermeture, que je considère irrationnelles, prises par le gouvernement vis-à-vis de mon industrie, mon métier et ma passion », écrit-il.

Cette prise de position a reçu plusieurs réactions des clients visiblement en désaccord qui trouvent ce geste irresponsable.

« Moi qui voulais vous encourager en allant chercher des sushis. N'étant pas du tout d'accord avec cette décision, je vais m'en abstenir », peut-on lire. 

D'autres se sont montrés plutôt solidaires et compatissent avec la situation actuelle des restaurants.  

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications