La vaccination vient tout juste de commencer au pays et Santé Canada émet déjà une mise en garde contre l’achat en ligne de vaccins contre la COVID-19 mis en vente par le monde de la criminalité.

Le gouvernement canadien précise d’entrée de jeu que les vaccins contrefaits ne « protègent pas efficacement » contre la COVID-19.

La seule façon d’avoir accès à des vaccins contre la COVID‑19 sûrs et efficaces est de passer par des cliniques organisées ou approuvées par l’autorité locale de santé publique.


Santé Canada

Dans un avis publié le 16 décembre, on affirme que la vente de médicaments ou de vaccins contrefaits « est une activité criminelle qui présente de graves risques pour la santé et la sécurité des Canadiens ».

Santé Canada indique qu’elle prend cette situation « au sérieux » et qu’elle travaille avec, entre autres, l’Agence des services frontaliers du Canada.

« La chaîne d’approvisionnement des vaccins contre la COVID-19 est étroitement contrôlée », mentionne-t-on.

Bien sûr, la santé publique ne recommande pas l'achat de tels vaccins et demande de signaler « toute information sur la vente ou la publicité de vaccins contre la COVID‑19 potentiellement contrefaits ».

C’est initialement INTERPOL, l’Organisation internationale de police criminelle, qui a diffusé une alerte mondiale aux différents corps de police de ses 194 pays membres.

Rappelons que le vaccin de Pfizer et BioNTech est le seul vaccin à avoir été homologué par le gouvernement du Canada, pour l'instant.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications