Ce samedi 12 septembre, une manifestation a eu lieu à Montréal où plusieurs participants brandissaient des affiches montrant leur support au président des États-Unis, Donald Trump, en plus de slogans anti-masques et anti-vaccins. Le mot « liberté » était également au coeur des revendications. Ce n'est pas la première manifestation à ce sujet depuis le début de la pandémie, en mars dernier.

Les discussions entourant le port du masque sont nombreuses depuis quelques mois, alors que le gouvernement l'a rendu obligatoire dans les espaces publics fermés

La situation s'est amplifiée cette semaine lorsque la province a annoncé que ceux refusant le port du masque pourraient recevoir des amendes

La manifestation a eu lieu la journée même où la police pouvait commencer à distribuer des contraventions. Ces dernières débuteront d'ailleurs à 400 $

La marche a débuté sur la rue Sherbrooke, devant les bureaux de François Legault, et s'est déplacée vers l'édifice de Radio-Canada, sur René-Lévesque.

Nos collègues de MTL Blog se sont entretenus avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui leur a mentionné qu'aucune estimée du nombre de participants n'a encore été faite. Selon les publications sur les réseaux sociaux de personnes présentes sur place, ils auraient été aux alentours de 40 000.

Le SPVM indique également que l'événement s'est déroulé pacifiquement et que la majorité des gens coopéraient avec la police afin de maintenir une distanciation sociale exemplaire.

Un citoyen qui regardait la manifestation a mentionné à MTL Blog que la majorité des marcheurs ne portaient pas de masques, ce qui concorde avec les revendications du groupe.

Des vidéos circulant sur le Web montrent plusieurs pancartes et drapeaux qui sont brandis, dont, entre autres, ceux du Québec, des États-Unis, pro-Trump, QAnon et des Patriotes.

Plusieurs pancartes, certaines en anglais et d'autres en français, comportaient des messages contre Bill Gates, et même François Legault; « Legault est roi », pouvait-on y lire.

Des utilisateurs ont fait des publications en lien avec l'événement sur Twitter. Certains donnent leur support à cette cause et au droit à la liberté d'expression. 

D'autres utilisateurs ont condamné le rassemblement, qui ne respecte pas les protocoles établis pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Plusieurs se sont également exprimés par rapport au fait que des participants utilisent la manifestation pour supporter Trump, et ce, même si nous ne sommes pas aux États-Unis. 


Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur MTL Blog.


Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications