Suite à la comparution de l'accusé responsable des événements de la nuit d'horreur de Québec ce jeudi, l'ordonnance de non-publication de l'identité des victimes blessées a été levée.

Deux d'entre elles ont donc rompu le silence en livrant des témoignages sur leur expérience traumatisante via leurs réseaux sociaux.


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


Pierre Lagrevol, 26 ans, et son amie, Lisa Mahmoud, 24 ans, deux Français vivant à Québec, ont raconté les événements qu'ils ont vécus le soir de l'Halloween.

On allait faire des photos au petit Champlain. On est tombé sur ce fou qui nous a agressé moi et ma meilleure amie. On a réussi à s'échapper, d'autres n'ont pas eu cette chance.


Pierre Lagrevol

L’homme explique sur Facebook qu’il est maintenant temps pour eux « de se reconstruire physiquement et mentalement ».

Son amie raconte qu’ils se sont fait agresser près du Château Frontenac en route pour rentrer chez eux. 

« J’ai étais victime d’une tentative de meurtre au sabre, j’ai reçu plusieurs coups..mais dieu merci je suis encore en vie », a-t-elle écrit dans une publication sur Instagram.

Rappelons que le suspect, Carl Girouard, 24 ans, a été arrêté quelques heures après le massacre qui a fait deux morts et cinq blessés. Il était armé d’un sabre japonais et portait un costume médiéval. 

L'accusé a comparu au palais de justice de Québec le jeudi 5 novembre en fin de matinée. Il fait face à sept chefs d’accusation, dont deux de meurtre au premier degré.  

Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications